Glossaire relatif au revêtement de sol commercial

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 A

Abrasion
Usure, grincement ou décollement causé par le frottement

Acclimatement
Permettre à la teneur en humidité du bois d’atteindre un équilibre avec l’environnement dans lequel il sera installé (voir équilibre hygroscopique)

ACI
American Concrete Institute - une association corporative de l’industrie du béton.

Aspect écailleux
Apparence que donne la séparation du cerne, principalement aux extrémités, de la surface d'une lame de bois, en particulier à la surface d'un bois scié sur dosse.

Acide
Substance chimique ayant un pH inférieur à 7

Acoustique
Les sons de la circulation et des objets échappés sont importants lorsqu'on considère les types de matériaux de revêtements de sol. L'amortissement de l'impact réduit la formation de sons aériens dans la pièce et le niveau de son qui peut être transmis dans les pièces adjacentes. Cela minimise également la transmission des bruits de structure produits par un impact dans l’ensemble du bâtiment. Dans les immeubles d’appartement, la transmission des bruits produits par un impact est une préoccupation prioritaire. En général, le revêtement de sol souple « capitule » sous l’impact des pas, d’objets échappés et des charges roulantes. La souplesse contribue à réduire le bruit du trafic. Comparativement à d’autres revêtements de sol durs (bois, marbre, céramique, béton, métal), les revêtements de sol souples produisent moins de bruits.

Acrylique/Bois
Le nom générique des composites en matière plastique ou en bois qui utilisent du bois imprégné et des monomères acryliques et polymérisés au sein des cellules du bois.

Annexe
La partie d’une spécification d’un architecte qui est ajoutée après la spécification, lorsqu’un projet de construction est rédigé.

Adhésion
La propriété qui permet à un matériau de coller à un autre matériau. L’adhésion dépend de l’état de la surface à recouvrir et de la proximité du contact, ainsi que des forces moléculaires des substances non semblables. Donc, pour obtenir une bonne adhésion, la surface devrait permettre une certaine quantité de pénétration, devrait être décapée chimiquement et ne pas être trop lisse, trop solide ou non poreuse.

Suintement de l’adhésif
Migration non désirée des matériaux de l’adhésif à la surface du sol entre les joints des carreaux.

Adhésif
Une substance qui peut fixer des matériaux ensemble par l’attachement de leur surface. L’adhésif est également appelé ciment, colle, mastique ou pâte.

Adsorption
Un type d’adhésion qui survient à la surface d’un solide ou d’un liquide en contact avec une autre substance, ce qui permet à un plus grand nombre de molécules de gaz ou de liquide de se fixer à la surface du solide au point de contact.

AIA
American Institute of Architects - l'organisation d’architectes reconnus la plus importante aux États-Unis.

Séché à l’air
Séché par exposition à l’air dans une cour ou une remise sans chauffage artificiel (aucun séchage au séchoir)

Béton aéré
Du béton qui contient de minuscules bulles d’air formées par l’ajout de matériaux résineux semblables à du savon ou de matériaux gras au ciment ou au béton durant sa préparation. Les bulles laissent à l’eau contenue dans le béton suffisamment d'espace pour se dilater lorsqu’elle gèle.

Alcali
Un sel minéral soluble présent dans certains sols et certaines eaux naturelles.

Sels alcalins
Sels dilués qui sont transportés à la surface d’un sous-plancher de béton par l’eau qui provient du sol sur lequel le sous-plancher est installé. Ces sels peuvent empêcher une installation réussie du revêtement de sol souple en détruisant la liaison adhésive. Ils peuvent passer à travers les joints des carreaux et les joints d’un revêtement en feuilles. Dans le béton sec, l’alcalinité normale de la surface atteint un pH maximal de 9. Lorsque la mesure du pH des alcalis sur une dalle est supérieure à 9, l’alcali peut causer des problèmes lors de l’installation du revêtement de sol. Il n’y aucune garantie qu’un traitement quelconque empêchera la présence d’alcalis à la surface. Cependant, nettoyer la surface avec de l’eau claire ou du soda diminuera l’alcalinité. Traditionnellement, l’acide muriatique était utilisé. Cependant, ce produit peut lui aussi laisser des résidus d'acide qui peuvent affecter négativement l'installation du revêtement de sol.

Alcalinité
Une mesure du pH d’un alcalin supérieure à 7.

Crocodilage
Un fini qui présente de grandes fissures segmentées ayant l’apparence des écailles d’un crocodile. Peut être causé par un revêtement lourd, un revêtement installé sur des revêtements qui ne sont pas secs, l’utilisation de diluants à séchage rapide ou l’application d’un fini sur un autre fini ayant une élasticité inférieure.

Ambre
Un changement de couleur jaunâtre qui survient sur le bois ou un fini. Voir Changement de couleur.

Couleurs anilines
Couleurs créées à partir d’huiles d’aniline ou de dérivés de goudron de houille et utilisées dans la fabrication de teintures pour bois. Les teintures d'aniline sont offertes en différentes classes qui sont solubles dans l’eau, dans l’alcool ou dans les hydrocarbones. Elles sont appelées peintures à l’eau, peintures à l’alcool et peintures à l’huile, respectivement.

Anisotrope
Dont les propriétés diffèrent selon la direction. Le bois est anisotrope puisque le rétrécissement et l’enflure causés par l’augmentation ou la diminution de la teneur en humidité sont différents sur la longueur, l’épaisseur et la largeur

ANSI
American National Standards Institute.

Augmenter la brillance
L’augmentation du lustre dans un film par la friction de l’utilisation ou l’augmentation du lustre d’un vernis mat dans l’emballage causée par une diminution de l’effet d’un agent de matité.

Affaissement
Une rainure ou une cavité dans la surface du revêtement de sol accompagnée par un retrait du matériau et la pénétration sous la surface immédiate du revêtement de sol.

Arrachement
La propriété qui permet à un film adhésif de maintenir en place un adhérent qui tente de bouger. Cela est habituellement appliqué à un film partiellement sec.

APA
La Engineered Wood Association, anciennement appelée la American Plywood Association - Une association corporative qui précise quels panneaux de bois peuvent être utilisés comme planches de sous-couche pour un revêtement de sol souple.

Adhésifs de bitume fluidifié
Des adhésifs de bitume qui ont été liquéfiés par des solvants pétroliers. Lorsque les fractions plus légères se sont évaporées de l’huile de pétrole, le résidu épais restant à la fin est du bitume. Pour le rendre à nouveau liquide, un solvant est ajouté et le bitume est « fluidifié ».

Aptitude au brossage
La facilité à laquelle un matériau peut être appliqué avec un pinceau dans des conditions pratiques.

Aqueux
Une solution à base d’eau ou une solution qui contient de l’eau.

Armafelt
Un endos en feutre de Armstrong, résistant à l’humidité et qui permet l'installation d’un revêtement de sol en feuilles sur tous les niveaux de sol.

Adhésif Armstrong 57
Un adhésif à base d'uréthane puissant et résistant qui ne contient pas d’eau. Utilisé pour installer les produits de revêtement de sol solides d’Armstrong, à l’exception des carreaux en mousse. Différentes truelles sont utilisées pour différents produits de revêtement de sol. Offert en formats de 3,5 gallons uniquement.

ASTM
a.) American Society of Testing Materials - établit les normes d’essai pour une variété de matériaux, y compris le revêtement de sol souple. b.) American Standard Testing Methods

Dissolvant d’adhésif Armstrong
Un solvant conçu spécialement pour éliminer l’adhésif Armstrong 57. Offert en formats de 1/4 de gallon uniquement.

Au-dessus du niveau du sol
Un plancher suspendu au-dessus du niveau du sol, sur un espace d'air bien ventilé avec au moins 4,57 cm (18 po) entre le bas du membre structurel horizontal inférieur et tout point du sol. Un sous-plancher au-dessus du niveau du sol se trouve normalement dans un sous-sol ou un vide sanitaire.

Système d’installation ArmaLockMD
Un système de verrouillage stratifié où chaque morceau s’aligne automatiquement ce qui rend l’installation facile. Procure une force de verrouillage de 670 livres par pied linéaire.

 B

Bordure émoussée
Voir Bordure biseautée.

Brillancemètre
Un instrument qui sert à mesurer le lustre ou la brillance d’une surface finie.

Brillance
Le lustre, l’éclat ou la capacité de réflexion d’une surface.

Bulles d’air
Air emprisonné sous le revêtement de sol. Les bulles peuvent être petites ou grosses. Lorsque des bulles apparaissent peu de temps après l’installation, cela signifie généralement que le revêtement de sol a été placé trop tôt sur l’adhésif ou que le roulement n’a pas été fait adéquatement. Si elles apparaissent plus tard, la teneur en humidité dans le sous-plancher peut en être la cause.

Endos
La couche inférieure du revêtement de sol. Il s’agit de la partie du revêtement de sol qui détermine quel adhésif sera utilisé pour l’installation sur divers substrats.

Agglomération
La finition à la truelle étant impossible puisque l’adhésif « s’agglomère » sous la truelle, ce qui est causé habituellement par un substrat poussiéreux ou sale. Cela peut également survenir lorsque l’adhésif a été congelé.

Quart de rond
Une moulure conçue pour être fixée à une moulure de plinthe pour couvrir le jeu de dilatation. Il s’agit de la solution de rechange au profil en quadrant de cercle.

Plinthe
La planche exposée autour du mur au niveau du sol lorsque l’installation est terminée.

Scié sur dosse
Voir Débit sur quartier.

Poutre
Un morceau de bois, d’acier, de pierre ou d’un autre matériau placé à l’horizontale pour soutenir une charge située au-dessus d’une ouverture d’un poteau à un autre (d’une colonne à une autre).

Porteur
Toute partie caractéristique d’un bâtiment (mur, colonne, etc.) qui soutient une partie du poids de la structure. Un mur est souvent considéré comme un mur porteur dès qu’il soutient du poids autre que le sien.

Sous le niveau du sol
Partiellement sous le niveau du sol ou entièrement sous le niveau du sol environnant et en contact direct avec le sol ou avec un remplissage qui est en contact direct avec le sol. On suppose la présence d’humidité et le sous-plancher doit être analysé pour déterminer le niveau de la teneur en humidité.

Bordure biseautée
La bordure chanfreinée ou biseautée d’un revêtement de sol en lames, d’une planche, d’un bloc ou d’un parquet. Voir Bordure émoussée.

Bordure biseautée
Un matériau de bordure, habituellement du vinyle ou du caoutchouc, installé de façon à ce que le revêtement de sol qui recouvre un niveau inférieur se termine en biseau. Également appelée une bande de réduction.

Soumission
L’offre ou la proposition d’un entrepreneur à l’architecte, au propriétaire ou à l’entrepreneur général visant à fournir des matériaux ou de la main-d'œuvre pour un ou plusieurs éléments du bâtiment.

Liant
La composition d’un plastique qui contient de la résine, un plastifiant et un stabilisant; tout ce qui n'est pas considéré comme un liant est un remplissage.

BioStride
Une percée en matière de polymère en instance de brevet qui contient des bio-ingrédients qui se renouvellent rapidement. La composition végétale unique de BioStride diminue la dépendance au pétrole et aux combustibles fossiles.

Suinter
Habituellement associé aux teintures, mais peut être causé par un système de fini à séchage lent. Une pénétration profonde de la teinture, surtout dans le bois de printemps, entraîne un séchage lent de la teinture en raison de l’absence de circulation d’air et d’oxygène. Lorsque la teneur en humidité augmente ou avec l’application d’un fini, la structure cellulaire enfle et la teinture suinte à l’extérieur et forme une gouttelette à la surface du plancher ou du film. L’essuyage avec une serviette blanche sèche permet habituellement de confirmer la présence du problème qui pourrait être prévenu en effectuant un lustrage avec un tampon rouge ou blanc.

Suintement
a.) Migration non désirée des matériaux d’un adhésif à la surface du sol entre les joints des carreaux. Peut être causé par la présence d’humidité dans le sous-plancher, un temps ouvert insuffisant, un surplus d’adhésif, des dissolvants à solvants dans le sous-plancher ou l’utilisation de décapants sans rinçage dans les deux premières années suivants l'installation.
b.) Lorsque la couleur d’une teinture ou d’un autre matériau de revêtement remonte dans les revêtements suivants en transmettant un certaine quantité de sa couleur, on parle de suintement.

Cloque
Une région soulevée sur la surface d’un plancher ayant la forme d’une cloque sur la peau humaine. Suivant l’installation, le délai précédant l’apparition d’une cloque peut aider à en déterminer la cause. Les cloques qui apparaissent quelques heures après l’installation sont habituellement causées par de l’air emprisonné. Les cloques qui apparaissent plus tard révèlent souvent la présence d’humidité dans le substrat.

Boursouflage
La formation de bulles ou de cloques sur la surface d’un plancher fini. Il est causé par une exposition à de la chaleur excessive, de la graisse ou un autre matériau volatil sous le fini, par l’humidité dans le bois ou par l’application trop fréquente de couches. Tout ce qui peut entraîner la formation de gaz ou de vapeur sous le film peut causer le boursouflage.

Opalescence
La formation d’un voile blanc ou tirant sur le gris dans un film de vernis ou de laque à l'alcool durant la période de séchage. Elle est causée par la précipitation totale ou partielle d’un ingrédient solide résultant de l’humidité condensée dans le film. La précipitation peut être causée par un excès d’humidité ou par l’utilisation d’un solvant inapproprié.

Pied-planche
Une unité de mesure du bois de charpente représentée par une planche de 1 pied de long, 12 pouces de large et 1 pouce d’épais, ou son équivalent cube. En pratique, le calcul du pied-planche pour un bois de charpente de 1 pouce ou plus en épaisseur est basé sur son épaisseur et sa largeur nominales et la longueur réelle. Un bois de charpente ayant une épaisseur nominale inférieure à 1 po est tout de même calculé comme 1 po.

Planches
Conçues à partir de particules de bois reconstituées contrairement aux grandes particules ou aux lamelles. Habituellement appelé panneaux de flocons ou panneaux de copeaux, ils sont formés de petites particules habituellement arrangées en couches selon la taille.

Contenu
a.) Souvent utilisé pour décrire la consistance de la viscosité d’un matériau de fini. Il est également utilisé pour décrire la richesse ou l’épaisseur d’un film. b) La consistance d’un adhésif.

Point d’ébullition
La température à laquelle la pression de vapeur d’un liquide correspond à la pression de l’air, ou la température à laquelle un liquide commence à bouillir.

Prévenir la liaison
La sous-couche en mousse de polyéthylène a pour fonction, entre autres, de prévenir la liaison du plancher stratifié au sous-plancher. Sans enduit contre l’adhérence, la colle qui ressort de la surface inférieure durant l’étape du collage fixera le plancher au sous-plancher.

Essai d’adhérence
Un essai de 72 heures visant à déterminer si le revêtement de sol souple peut coller au sous-plancher sans l’adhésif recommandé. L’essai permet de déterminer si l’adhésif est compatible avec le sous-plancher. Il permet aussi de détecter la présence d’humidité. L’essai d’adhérence détermine la compatibilité de l’adhésif avec les scellants, les durcisseurs et toute autre substance étrangère et détermine s’il est nécessite de les retirer.

Liaison
a) L’adhérence d’un matériau à un autre. b) L’adhérence entre deux matériaux différents.

Bordures
Conceptions simples ou complexes qui encadrent et personnalisent une installation de revêtement de sol.

Cintrement
La distorsion du bois de construction dans laquelle il y a déviation d’une ligne droite d’une extrémité à l’autre du morceau, dans une direction perpendiculaire à la face plane.

Cambrure
Un type précis de déformation lorsqu’un parquet en lamelles ou en planches présente une courbure de la ligne droite perpendiculaire à la stratification, d’une extrémité à l’autre.

Marques de pinceau
Marques laissées par le pinceau dans le film d’un matériau de fini et qui demeurent visibles lorsque le matériau est sec. Elles sont causées lorsque le matériau est travaillé après que ses solvants se soient évaporés suffisamment pour que la fluidité soit perdue ou par des défauts dans la formulation qui empêchent le matériau de s’uniformiser au niveau après qu’il ait été brossé.

Bullage
L’apparition de bulles dans le film du fini lorsque le matériau de fini est appliqué. Il est causé par toutes les conditions qui entraînent l'emprisonnement d’air, de vapeurs ou de gaz dans le film alors qu’il n’est pas totalement solidifié, mais alors qu’il est suffisamment solidifié pour empêcher les gaz de s’échapper.

Revêtement à pouvoir garnissant
Un matériau de fini, habituellement de nature transparente, utilisé sur un scellant ou d’autres revêtements de couleur et sous les couches de fini pour augmenter la richesse du travail terminé.

Broussin
Un tourbillon ou une torsion dans le grain du bois qui survient habituellement près d’un nœud, mais qui ne contient pas de nœud. On le trouve généralement dans la souche d’un arbre et à l’endroit où les branches sortent de l’arbre.

 C

Calandrage
Prendre la masse fondue de vinyle du mélangeur et la placer dans deux gros rouleaux rotatifs chauds, puis laisser la masse se faire aplatir en une feuille mince; comme un rouleau à pâte.

Capacité de recouvrement
Caractéristiques d'application d'un poli et apparence du film après application de plusieurs couches de revêtement sur une surface.

En saillie
La portion d’une structure qui dépasse de son propre soutien est en saillie.

Cerne
d’accroissement annuel
La couche de croissance du bois, y compris le bois de printemps et d’été, formée sur un arbre durant une seule saison de croissance.

Lames de scie à pointe au carbure
Lames de coupe spéciale offertes pour la majorité des outils de coupe électriques.

Ciment
Habituellement appelé un ciment Portland.

Cimentaire
Qui possède les propriétés du ciment; qui est fait avec du ciment.

Cordeau à craie
Habituellement un cordon en coton recouvert de craie. Le cordon est tendu et claqué pour marquer une ligne droite. La ligne en craie est utilisée pour aligner les marques, les matériaux de ragréage et les carreaux.

Stries
Indentations légères qui créent un effet ondulé sur la surface d’un plancher de bois. Elles sont habituellement causées par des ponceuses ayant des tambours déséquilibrés, de mauvaises courroies d’entraînement ou des corps étrangers collés aux roues. Les stries sont surtout visibles sur les finis brillants, dans les zones éclairées directement par la lumière ou à la hauteur des yeux.

Gerce
a.) Une séparation du bois dans le sens de la longueur qui s’étend habituellement sur les anneaux de croissance annuelle et qui est généralement causée par un stress dans le bois qui survient durant le séchage à l’air ou au séchoir. b.) Une rupture ou une ouverture le long du grain du bois qui est apparue durant le dessévage. Se trouve habituellement sur la face débitée sur quartier, le long d’un rayon.

Gerçure
Semblable au crocodilage, sauf que le fini est fragmenté en plus petits segments.

Mousse
chimique
Agent d'expansion placé dans un plastisol qui, lorsqu’il est chauffé, se décompose et créer des cellules d’air qui forment une mousse; utilisé principalement dans les structures résidentielles en « rotovinyle coussiné ».

Résistance chimique
Résistance au ramollissement, au blanchiment ou à la décoloration par les produits chimiques communs qui peuvent être renversés sur le plancher. La résistance chimique dépend surtout de la composition du produit, de l’existence et de la composition chimique du revêtement de surface et de la probabilité que les joints ne soient pas suffisamment étanches en cas de déversement de produit chimique.

Panneaux de copeaux
Voir Panneaux de particules.

Fil fragmenté
Une région dans laquelle les morceaux de bois ont été retirés ou se sont détachés de la surface durant le façonnage; aussi appelé fil arraché.

Ébréchure
Survient lorsqu’un film séché ou un matériau de fini se sépare de la surface sur laquelle il se trouve sous forme de flocons ou de copeaux. Cela est causé habituellement par un manque d’élasticité ou une mauvaise adhérence au matériau de base.

Pinces
Dispositifs utilisés pour rassembler les deux ou trois premières rangées de panneaux stratifiés. Il est important que ces premières rangées soient droites et bien collées avant de terminer l’installation du stratifié.

Nettoyage
Faire disparaître toutes les petites marques, la poussière, le sable ou tout autre matériau extérieur d’une surface.

Tasseau
Une attache barbelée habituellement utilisée comme dispositif mécanique pour lier des revêtements de sol solides.

Spécification de l’architecte
Une spécification d’un architecte pour un fabricant de matériau uniquement.

Clous enduits
Clous qui ont été enduits avec une résine ou un autre type de revêtement qui procure aux clous une meilleure résistance. Cela aide à empêcher les clous de sortir de la sous-couche et de causer ce qu’on appelle des remontées de clous. Les remontées de clous créent des bosses dans le revêtement de sol fini. Certains clous enduits créent des tâches sur le revêtement de sol souple. Un essai rapide devrait être effectué pour déterminer le potentiel des clous à provoquer des tâches.

Changement de couleur
Changements visibles de la couleur des essences de bois causés par l’exposition à la lumière, le manque de lumière et d’air ou certaines réactions chimiques.

Essais de couleur
Le matériau peut être classé normal ou anormal, sauf lorsque la gamme de couleurs dépasse les limites acceptables de chacune de ces classes. Les matériaux d’essai de couleur sont vendus « tels quels », sans garantie. Les essais de couleur sont vendus en rouleaux uniques. Cette catégorie comprend les produits de revêtement de sol résidentiels en feuilles réalisés par rotogravure.

Solidité de la couleur
Une exposition à un fort ensoleillement peut affecter la performance et l’apparence de certains types de revêtement de sol et entraîner une décoloration, un rétrécissement ou un boursouflage. Il n’est pas recommandé d’installer les planchers souples pour utilisation commerciale d’Armstrong à l’extérieur.

Colonne
Un pilier, soutien ou limon en bois, en acier, en pierre ou en béton, autoporteur, qui soutient une partie de la structure sous laquelle il se trouve.

Combinaison de plinthe et de sabot
Une moulure à double usage qui fait 5 cm (2 po) de haut, s’étend jusqu’à 19 mm (3/4 po) du pied du mur et fait 1,98 m (78 po) de long. Offerte avec ou sans fini.

Combustible
Possède un point d’inflammation de 27 à 66 degrés C (80 à 150 degrés F).

Revêtement de sol commercial
Planchers conçus pour être installés dans un environnement commercial comme une école, un hôpital, un bâtiment et un établissement public. Également appelé revêtement de sol sous contrat.

Compression rémanente
a) Un phénomène qui survient dans le bois lorsque ce dernier tente de se dilater parce que sa teneur en humidité a augmenté, mais ne peut y parvenir à cause de certaines forces de retenue. Lorsque la teneur en humidité de ce même bois diminue, il reprendra la taille normale d’un morceau de bois semblable. Ce phénomène permet d’expliquer pourquoi les fissures dans les planchers en bois continuent de s’élargir après plusieurs nettoyages humides lorsque les fissures sont remplies de saletés et ne peuvent pas se dilater quand la teneur en humidité augmente. b) Se produit lorsque des lattes de bois ou de parquet absorbent un excédent d’humidité et se dilatent à un point tel que les cellules le long des bordures des lattes adjacentes sont écrasées. Elles perdent alors leur résilience et cela crée des fissures lorsque le plancher retrouve sa teneur normale en humidité.

Résistance à la compression
La capacité d’un matériau, comme le béton, à résister à des charges. La résistance à la compression est mesurée en livres par pouce carré (psi). Si la résistance à la compression est de 3500 psi, cela signifie que le matériau en question peut résister à une charge allant jusqu’à 3500 livres par pouce carré sans s’effondrer.

Composé de cure du béton
Composés qui sont appliqués sur du béton frais pour emprisonner l’eau pour la cure. Cela permet à l’eau de rentrer rapidement dans le béton. Traditionnellement, on s’assurait que les dalles demeuraient humides pour la cure au moyen de méthodes traditionnelles comme de la paille mouillée, de la toile, un film plastique, etc. Cela permettait de maintenir le béton humide durant les 28 jours de la « cure humide », mais ne permettait pas l’utilisation de la dalle durant la période de cure. Dès que des agents de cure sont utilisés, un essai d’adhérence doit être effectué pour déterminer la compatibilité de l’adhésif aux composés de cure. Les composés de cure doivent être éliminés aux endroits où des essais de chlorure de sodium sont effectués. Lorsque l’essai d’humidité ne donne pas un résultat adéquat, les agents de cure doivent être enlevés pour permettre au béton de sécher.

Cure du béton
Le processus grâce auquel l’humidité du béton est conservée durant une période prolongée. La cure est nécessaire pour assurer une hydratation adéquate afin d’obtenir un béton résistant de qualité.

Durcisseur de béton
Composés ou autres matériaux conçus pour renforcer la surface d’un béton frais et améliorer la qualité d’un vieux béton. Ils ne causent habituellement pas de problèmes d’adhérence avec les installations de revêtement de sol souple, mais un essai d’adhérence doit tout de même être réalisé.

Mastic pour béton
Habituellement, les mastics sont une couche de fini utilisée pour protéger des planchers de béton contre la circulation et le nettoyage de la surface et ne devraient pas être utilisés lorsque la dalle sert de substrat pour un revêtement de sol souple. Les mastics sont conçus pour empêcher l’eau et la saleté de pénétrer dans le béton à partir de la surface et pour rendre le béton moins poreux. Les mastics peuvent interférer avec les adhésifs et un essai d’adhérence devrait toujours être réalisé.

Béton
Un mélange de ciment Portland, d'eau, de granulat fin et de granulat grossier. Le béton est lié par le ciment Portland et la pâte d'eau qui entourent le granulat et remplissent les espaces entre les particules.

Conditionnement
Une étape nécessaire à l’installation de planchers stratifiés. Cela permet de s’assurer que le stratifié s'est adapté au nouvel environnement ce qui réduit le risque de joints ressortis ou de planches courbées.

Revêtement de sol conducteur
Un plancher conçu pour transporter l'accumulation d’électricité statique et diminuer le risque d'explosion dans les environnements potentiellement explosifs.

Conifères
Voir Bois tendre.

Joint de construction
Joints dans le béton qui sont effectués à la fin d’une journée de travail. Ils séparent les régions de béton coulées à des moments différents. Habituellement, les joints de construction des dalles au niveau du sol jouent le rôle de joints de contrôle ou d’isolation.

Adhésif de contact
Un adhésif appliqué aux deux surfaces à coller et qui sèche au toucher. Il se lie immédiatement à lui-même dès le contact. Puisque ce type d’adhésif ne reste pas collant, il n’est pas nécessaire de le laisser sécher.

Joints de contrôle ou de retrait
Joints dans le béton qui sont rainés, formés ou sciés dans les dalles afin que les fissures surviennent dans ce joint plutôt que de façon aléatoire. Ils atteignent 1/4 de la profondeur de l’épaisseur du béton. Lorsque le béton est complètement curé et séché, les joints peuvent être remplis avec une sous-couche à base de ciment Portland avant l’installation du revêtement de sol souple.

Vernis de conversion
Voir Fini satiné.

Plinthe à gorge
La plinthe à gorge, habituellement faite de vinyle ou de caoutchouc, est offerte dans une variété de tailles et de formes, et est conçue pour donner un aspect fini entre le plancher et le mur. La plinthe répond aux exigences de la Standard Specification ASTM F 1861 pour les plinthes avec revêtement de sol souple.

Bâton à gorge
Un bâton fait en bois, en plastique ou en cire, qui est placé à la jonction du plancher et du mur afin de soutenir le revêtement de sol en feuilles qui est installé avec des plinthes à gorge. S’il n’y a pas de soutien derrière la gorge, le revêtement de sol peut se perforer.

Gorge
Une moulure ayant une bordure avec un rayon concave. Une gorge est utilisée pour former une jonction entre le bas de mur et le plancher.

Craquelure
L’apparence de craques ou de gerces minuscules entrelacées à la surface d’un film ou d’un matériau de fini séché.

Déjettement
La distorsion d’une planche dans laquelle il y a une déviation de la ligne droite d’une extrémité à l’autre du morceau, dans une orientation perpendiculaire à la bordure.

Sens travers
Disposer un matériau perpendiculairement au matériau sur lequel il se trouve.

Pressions opposées
Phénomène qui survient au niveau d’un joint d’extrémité lorsque des pressions en sens opposés sont exercées sur les extrémités des lattes du revêtement de sol.

Gerçure en patte-d’oie
Le nom donné à un défaut du bois lorsque des bris dans le film créent un motif triple défini; les bris s’étendent vers l’extérieur à partir d’un point d’intersection central. Lorsque les gerces sont principalement placées en lignes parallèles, ce défaut s’appelle gerçure. Les gerces irrégulières sans motif défini sont appelées gerçures irrégulières.

Patte-d’oie
Une sorte de cristallisation (voir Gerçure) dans laquelle les lignes se rassemblent en un point central.

Bombement
Les lattes individuelles ont une allure convexe ou en forme de couronne; le centre est plus élevé que les bordures. Phénomène inverse au tuilage.

Tuilage
Les lattes individuelles ont une allure concave ou enfoncée; les bordures sont plus élevées que le centre. Phénomène inverse au bombement.

Traitement
Modifier les propriétés d’un produit par une action chimique à l’opposé du séchage effectué lorsque le produit a atteint son état optimal.

Cure
Processus visant à conserver la teneur en humidité du béton pour une période de temps prolongée. Étape nécessaire pour assurer une hydratation adéquate afin d’obtenir un béton résistant de qualité.

Rembourrage
Toutes les structures de plancher stratifié exigent qu’une sous-couche en mousse soit placée sur le sous-plancher. Ces matériaux en mousse sont compatibles aux imperfections mineures du sous-plancher et empêchent le « grincement » qui se produirait si la structure de plancher stratifié était posée directement sur le sous-plancher.

Couteau
Un terme utilisé pour décrire une unité de revêtement de sol qui doit être coupée pour être placée près d’un mur ou de tout objet vertical, de façon à laisser suffisamment d’espace de dilatation entre le revêtement de sol et les objets verticaux.

Carré de parquet
En gros, « carreau » composé de lames individuelles maintenues en place par un procédé de serrage mécanique. Il mesure 15,2 x 15,2 cm (6 x 6 po) et possède des languettes et des rainures qui s'imbriquent. Il peut y avoir 7 ou 8 lames par carreau.

 D

Décapage à l’acide
L’utilisation d’un mélange d’acide muriatique et d’eau versé sur du béton afin de neutraliser la surface si elle présente des signes d’alcali ou pour ouvrir la surface enfin de permettre une liaison solide avec les adhésifs ou les sous-couches de poudre. Cela peut entraîner des problèmes de liaison causés par le résidu d'acide.

Décidu
Voir Bois massif.

Défaut
Toute anomalie qui diminue la valeur d’un produit, peu importe pourquoi, quand et comment elle est apparue.

Défauts de fabrication
Inclut tous les défauts ou marques produits par la fabrication, comme le fil fragmenté, le fil arraché, les manques, les « hit and miss » (série de zones revêtues entrecoupées de manques), les variations dans l'usinage, la brûlure mécanique et le faux raccord.

Nettoyage humide
Cette méthode consiste en l’enlèvement de la poussière fine, extérieure et des déversements de la surface du revêtement de sol à l’aide d’une vadrouille humidifiée d’un produit détergent neutre. Cette méthode, si elle est effectuée chaque jour, permet de limiter les dépôts de saleté et peut réduire le temps et l’argent dépensés à des méthodes d’entretien plus intenses.

Déflexion
Une variation de la position ou des formes d’une structure ou d’un élément de la structure causée par les effets d’un changement de charges ou de volume; habituellement mesurée comme une déviation linéaire d’un plan établi, plutôt que comme une variation angulaire.

Décollement
La séparation des couches d’un stratifié/parquet causée par un défaut de l’adhésif ou de l’adhérence entre l’adhésif et le stratifié.

Technologie Diamond 10
Une technologie révolutionnaire et novatrice, en instance de brevet, qui offre la meilleure durabilité et le meilleur rendement de l’industrie, en plus d’un entretien simple. La technologie Diamond 10 consiste en un revêtement renforcé au diamant, une couche d’usure rigide, une couche imprimée de haute fidélité et une couche de fondation durable qui créent les CVL les plus résistants aux égratignures, aux taches et aux éraflures de l’industrie.

Bois diffus/poreux
Certains bois massifs dans lesquels les pores tendent à être uniformes dans chaque anneau de croissance annuelle en ce qui concerne la taille et la distribution ou à diminuer légèrement de taille en s’approchant vers la bordure extérieure d’un anneau de croissance annuelle. L’érable dur est un exemple de ce type de bois.

Stabilité dimensionnelle
La capacité de conserver les dimensions initiales voulues, malgré l’influence d’une substance étrangère. Le bois n'est pas stable d’un point de vue dimensionnel puisque sa teneur en humidité change sous le point de saturation de la fibre. Cependant, la dimension du revêtement de sol en bois d'ingénierie est plus stable que celle du bois massif.

Stratifié sous pression directe
Le stratifié sous pression directe est une méthode de fusion utilisée pour fabriquer des revêtements de sol stratifiés. La surface, les couches intérieures et l’endos sont fusionnés par une seule opération de pression.

Dispersé
Concerne les matériaux de fini, divisés finement ou de nature colloïdale.

Vieillis
Une texture artificielle donnée au bois en le raclant, le rayant ou le gougeant pour lui donner un look antique usé. Une méthode utilisée fréquemment pour vieillir le bois est le brossage avec une brosse métallique.

Agent siccatif
Un matériau catalytique qui améliore les propriétés de séchage ou de durcissement des huiles ou des vernis lorsqu’il est ajouté en petites quantités. Ce sont habituellement des sels organiques de plomb, de cobalt, de manganèse, de zinc et de fer, comme les naphténates, les résonates et les linoléates.

Montage à sec
Une procédure qui vise à installer les premières rangées d’un plancher stratifié ensemble, sans colle, afin d’obtenir l’orientation appropriée. Elles constituent le point de départ pour installer le reste du plancher.

Séchage non collant
Nom donné au stade de solidification d’un film de matériau de fini lorsqu’il n’est pas collant quand on passe rapidement un doit le long de sa surface dans un mouvement continu.

Sec ponçable
Nom donné au stade de solidification d’un film de matériau de fini appliqué lorsqu’il peut être sablé sans risque de ramollissement, de collage ou d'encrassement.

Sec au toucher
Nom donné au stade de solidification d’un film de matériau de fini lorsqu’il s’est suffisamment solidifié pour pouvoir être touché légèrement sans adhérer aux doigts.

Séchage
Le passage d’un film liquide à un film solide par évaporation des solvants, oxydation, polymérisation ou par une combinaison de ces phénomènes.

Gypse
Matériau de revêtement intérieur comme des panneaux de gypse, des panneaux durs ou du contreplaqué, qui est appliqué en feuilles ou en panneaux de grand format.

Durabilité
La capacité des essences de bois ou des finis à résister à des conditions ou des agents destructeurs avec lesquels il y a contact dans le cadre de l’utilisation actuelle, sans qu’il y ait un changement significatif de l’apparence ou d’autres propriétés importantes.

Poussière
Petites particules de matière solide. Aussi, un classement ou une taille de la résine naturelle.

Sec à la poussière
Nom donné au stade de solidification d’un film de matériau de fini lorsque la poussière qui se dépose sur la surface de ce dernier ne pénètre pas dans le film ou n’y adhère pas.

Poudrage
Apparence d’un matériau poudreux à la surface d’un béton fraîchement solidifié. Survient parfois après avoir laissé la surface sécher trop rapidement sans cure.

 E

Entaille
Poncer un plancher. Le nom « entaille » réfère au passage d’un équipement de sablage sur une région du plancher. Habituellement, un mécanicien réalisera au moins deux ponçages avec différents papiers sablés avec un grain de plus en plus fin.

Épaisseur
L’épaisseur nominale d’un matériau de revêtement de sol ou d’une couche composant le matériau. Avec un revêtement de sol souple, la couche d’usure et le calibre de l’endos sont souvent mentionnés séparément.

Entrepreneur général
L’« entrepreneur principal » ou le plus important qui, sous les directives de l’architecte, est chargé de toute construction. Tous les sous-traitants relèvent de l’entrepreneur général, sauf dans les cas où la portion du projet qui est sous-traitée ne fait pas partie du contrat général et est dirigée directement par l’architecte ou le propriétaire. L’entrepreneur général est responsable de terminer tous les éléments du projet qui relèvent de sa supervision et base sa soumission pour tout le travail qu’il supervise sur les soumissions reçues par les sous-traitants. La société contractante générale peut réaliser un certain nombre des principaux éléments du travail, c’est-à-dire la maçonnerie, la charpenterie, etc., mais la plupart du temps, elle a recours aux services de sous-traitants.

Facilité de nettoyage
Dépend surtout de la porosité de la surface qui offre des vides où la poussière est emprisonnée, de la présence de revêtements à la surface, de l’uniformité du revêtement et de la résistance du revêtement à l’usure et aux routines d’entretien.

Easy Clean
Un nettoyant à base d’eau à utiliser sur tous les revêtements de sol Armstrong.

Gaufrage
Une surface permanente à plusieurs niveaux sur le revêtement de sol, produite par des moyens mécaniques ou chimiques durant la fabrication. Le gaufrage procure une apparence tridimensionnelle et aide à camoufler les irrégularités du sous-plancher. Il permet également de prolonger la rétention de la brillance puisque seuls les points les plus élevés du gaufrage sont soumis à l’abrasion de la surface.

Joint d'extrémité
L’endroit où deux morceaux de revêtement de sol sont joints de bout en bout.

Bouvetage d’about
Dans les revêtements de sol en planches et en lattes avec languettes et rainures, chaque morceau possède une languette à une extrémité et une rainure à l’autre extrémité, afin que lorsque les lattes ou les planches individuelles sont aboutées ensemble, la languette d’un morceau s'emboîte dans la rainure du morceau suivant. Voir Bouvetage latéral et Languette et Rainuré.

D’ingénierie
Un assemblage fabriqué en collant des couches de plaqué ou de bois de charpente avec un adhésif afin que le grain des couches adjacentes soit orienté dans des directions opposées pour augmenter la stabilité dimensionnelle.

Adhésif époxy
Un adhésif vulcanisé très résistant formé par la combinaison de deux mélanges juste avant l’utilisation. Selon l’utilisation, l’époxy peut avoir des temps de travail courts ou longs.

Époxy, Ester de résine époxyde
Un vernis, qui avec l’ajout d’époxy, devient un produit hybride qui présente les avantages des deux produits. Convient bien à la construction rapide et à une brillance élevée, mais peut être difficile à réparer.

Équilibre hygroscopique
Le point d’équilibre auquel la teneur en humidité du bois est égale à la teneur en humidité de l’atmosphère.

Revêtement de sol SDT
Le revêtement de sol à dissipation électrostatique contribue à contrôler les décharges statiques dans les environnements sensibles, comme les salles blanches et les salles d'ordinateurs.

Estimation
Un tableau des coûts préliminaires préparé par les entrepreneurs ou d’autres personnes et remis à un propriétaire ou un architecte pour lui donner une idée des coûts de la réalisation complète d’un bâtiment

Couvre-joint de dilatation
Couverture spéciale conçue pour recouvrir les joints de dilatation et se déplacer avec le mouvement des éléments indépendants du béton sans se briser.

Espace de dilatation
Un « espace » d’air autour du périmètre d’une structure de plancher stratifié qui permet la dilatation du plancher lorsque des changements dans les conditions environnementales surviennent.

 F

Faux-plancher chauffé par rayonnement
Faux-plancher également utilisé pour chauffer une zone. Généralement, les serpentins, tuyaux ou conduits chauffants sont intégrés dans le faux-plancher. Tout revêtement résilient Armstrong peut être installé au-dessus de faux-planchers chauffés par rayonnement tant que la température de la surface ne dépasse pas les 29,4 °C (85 °F). Lorsque la température est supérieure à cette limite, le revêtement peut s'assouplir et augmenter le risque d'indentation.

Fil soulevé
État pelucheux ou rugueux de la surface du revêtement, qui se caractérise par le soulèvement, mais non par la déchirure ou la dislocation, du bois d'été dense au-dessus du bois de printemps plus mou.

Décoloration
La perte de couleur causée par une exposition à la lumière, la chaleur ou d’autres agents destructeurs.

Rive amincie
Effiler la bordure d’un film de matériau séché pas la méthode d’application, de ponçage ou de friction du film séché, ce qui entraîne une progression graduelle de l’épaisseur du film : mince, aucun matériau au niveau de la bordure, revêtement normal au centre.

Bandes décoratives
Une bande en bois utilisée à un seuil ou pour délimiter une pièce, ou encore pour ajouter un accent quelconque. Habituellement d’une couleur ou d’une essence contrastante.

Normes fédérales
Normes qui sont établies pour divers types de revêtement de sol par la General Services Administration (GSA) à Washigton, D.C. Les normes fédérales ont été remplacées par les normes ASTM.

Point de saturation des fibres (PSF)
L’étape du séchage ou de l’humidification du bois à laquelle les parois des cellules sont saturées en eau et les cavités cellulaires ne contiennent pas d’eau. À ce moment, on considère que la teneur en humidité est d’environ 30 %, d’après le poids à l’état sec.

Panneau de fibres
Un terme générique qui inclut les matériaux en feuille d’une vaste gamme de densités fabriqués en bois épuré ou partiellement épuré ou en autres fibres végétales. Des agents d’adhérence et autres matériaux peuvent être ajoutés pour augmenter la force, la résistance à l’humidité, au feu ou à la décomposition ou pour améliorer certaines autres propriétés.

Figure
Marques, motifs ou configurations intrinsèques à la surface du bois, produits par les anneaux de croissance annuelle, les rayons, les nœuds et les déviations du grain normal.

Remplissage
Sable, gravier ou poussière utilisé pour amener un sous-niveau au niveau souhaité.

 Bouche-pores
En menuiserie, toute substance utilisée pour remplir les trous et les irrégularités dans des surfaces planes ou poncées pour diminuer la porosité de la surface avant d’appliquer des revêtements de fini. Les bouche-pores sont utilisés pour les fissures, les trous laissés par un nœud, les trous de vers, etc.

Baguettes
Les petits éléments qui forment le parquet. Également appelé doigts ou planchettes.

Doigts regroupés
Parquet fabriqué avec de petites lattes de bois assemblées. Voir Baguettes.

Doigts
Voir Baguettes.

Résistance au feu
La propriété d’un matériau ou d’un assemblage lui permettant de résister au feu ou de protéger contre le feu. Certaines essences de bois sont naturellement plus résistantes au feu que d’autres. Les classes sont les suivantes : I, II, III ou A, B. C; la Classe I ou la classe A étant la plus résistante.

Produit ignifuge
Un produit chimique ou une préparation de produits chimiques utilisé pour réduire l’inflammabilité ou retarder la propagation d’un feu sur une surface.

Épreuve d’incendie
Les revêtements de sol résilients sont habituellement exempts des exigences d'inflammabilité des codes modèles du bâtiment. Par contre, certains responsables du code du bâtiment, des organismes gouvernementaux et d'autres autorités réglementaires exigent les informations des tests de réaction au feu des revêtements de sol résilients. Le test le plus utilisé pour l’inflammabilité basé sur l’Essai au panneau radiant pour revêtement de sol. Les éditions actuelles du B.O.C.A., du Code du bâtiment standard et le NFPA 101 Life Safety Code mentionnent l’essai au panneau radiant pour revêtement de sol. REMARQUE Il est possible que l'indice d'inflammabilité numérique à lui seul ne puisse définir la performance du produit dans des conditions réelles d'incendie. Ces indices sont fournis uniquement à des fins de sélection de produits afin de respecter les limites précisées. Essai au panneau radiant pour revêtement de sol - ASTM E 648 (norme NFPA 253 et Federal Standard #372) - Dans cet essai, un système de revêtement de sol installé à l’horizontale est exposé à une énergie rayonnante provenant d’un panneau radiant alimenté à l’air ou au gaz installé au-dessus d’une extrémité de l’échantillon et incliné à un angle de 30 degrés. Le panneau radiant

Yeux de poissons
Également appelés cratères, rétrécissement, trous, taches ou traces d’écoulement. Lorsqu’ils sont causés par des contaminants de surface, le fini est appliqué sur des régions dans lesquelles les agents mouillants ne peuvent pas remplir leur fonction. Le fini s’éloigne ensuite de cette région et forme de nouveau un film. Ce « rétrécissement » créé des régions rondes ou elliptiques où le fini n'est pas suffisant. Cela peut également être causé par une mauvaise agitation d’un fini avant l’application. Si l'agitation n'est pas suffisante, les éléments du fini pourraient se séparer. La concentration des agents de matité et mouillants ne sera donc pas adéquate, ce qui cause cette apparence.

Bannière de trou de vers
Un ou plusieurs trous de vers entourés d’une veine colorée.

Bannière
Une veine colorée foncée en forme de bannière.

Propagation de la flamme
La propagation de la flamme loin de la source d’ignition à travers la surface d’un liquide ou d’un solide, ou à travers un volume de mélange gazeux. REMARQUE La majorité des essences de bois appartient à la classe C de Propagation de la flamme, sauf si le plancher de bois a été traité et marqué.

Inflammable
Possède un point d’inflammation de -7 à 27 degrés C (20 à 80 degrés F).

Plinthes à gorge
Un prolongement du revêtement de sol en feuilles sur le mur de quelques pouces pour former une plinthe murale intégrée au revêtement de sol.

Point d’inflammation
Température à laquelle un liquide inflammable produit une vapeur qui, mélangée à l’air, devient un mélange explosif.

Agent de matité
Un matériau ajouté à un revêtement normalement brillant afin de diminuer la brillance et produire un effet mat.

Mouchetures
La grande figure irrégulière et visible dans un revêtement de sol en chêne débité sur quartier. Voir Rayons médullaires.

Souplesse
La capacité du matériau du revêtement de sol à être plié, tourné ou tordu sans craquer, sans se briser et sans présenter de dommages permanents. La souplesse varie selon la température.

Brosse pour machine à sol
Brosse circulaire avec soies de différentes rigidités et niveaux d’abrasion, selon qu’elle est utilisée pour récurage, polissage ou décapage. Les soies sont en fibres naturelles ou synthétiques ou en nylon imprégné d’abrasif. Suivez toujours les consignes du fabricant des brosses pour choisir la brosse pour machine aux propriétés abrasives et à la dureté appropriées.

Tampon pour machine à sol
Disque en nylon non tissé, en polyester ou en fibres naturelles allant jusqu’à 25,4 mm (1 po) d’épaisseur. Chaque disque comporte différents types et tailles de fibres entrelacées, certaines ont des particules abrasives liées à la surface de la fibre. La rugosité du tampon détermine son utilisation : moins rugueux pour le lustrage, de plus en plus rugueux pour le récurage et le décapage. Les tampons sont codés par couleur selon leur rugosité et leur usage. Les tampons de couleur plus claire tendent à être moins abrasifs alors que ceux de couleur plus foncée sont plus abrasifs. Les fabricants de tampons suivent en général ces consignes 1. Fibres naturelles pour le brunissage; 2. Tampon blanc pour le polissage; 3. Tampon beige pour le scellage; 4. Tampon rouge pour le lustrage par vaporisation et le récurage léger; 5. Tampon bleu ou vert (abrasif moyen) pour le récurage et le décapage; 6. Tampon brun ou noir (abrasif extrême). Armstrong ne recommande pas l’utilisation de tampons brun ou noir avec nos planchers souples.

Machine à sol
Machine à disque unique qui peut être munie de tampon ou de brosse. Elle peut servir au récurage, lustrage et décapage.

Fluidité
La caractéristique d’un revêtement qui lui permet de s’uniformiser ou de s’étendre en un film lisse d’épaisseur uniforme avant qu’il ne durcisse.

Semelle
Le prolongement à la base ou dans le bas d’un mur de fondation, d’un pilier ou d’une colonne.

Coupe de Ford
Un type de viscosimètre utilisé à l’origine par l’entreprise Ford Motor Company, mais utilisé maintenant dans les laboratoires d’essai. Il consiste en une coupe munie d’un dispositif de trop-plein qui permet de conserver un volume normalisé, dans le bas duquel se trouve un orifice normalisé. Le nombre de secondes requises avant que la coupe ne se vide à une température normalisée fournit une expression numérique de la viscosité du matériau.

Fondation
La portion structurelle d’un bâtiment ou d’un mur sous le rez-de-chaussée, y compris les semelles.

Charpente
La construction solide en bois d’une structure, y compris les murs, les planchers, le toit, le plafond, ainsi que les poutres et les colombages qui forment ces différents éléments.

Stabilité gel/dégel
Un adhésif qui peut être congelé et dégelé pour un nombre de fois précis, sans qu’il y ait rupture de l’émulsion. Lorsqu’un adhésif est affecté par la congélation, ce sont les caractéristiques de maniabilité qui sont affectées. L’adhésif devient caoutchouteux, filandreux et épais, et il est alors impossible de l’appliquer avec une truelle ou de l’appliquer au substrat.

Installation avec étalage complet
Étendre l’adhésif sur l’ensemble du substrat avant d’installer le revêtement de sol.

Pelucheux
Fibres qui font saillie sur la surface finie, ce qui créé une surface rugueuse.

 G

Granulat
Matériau solide et inerte utilisé dans le béton. Un granulat fin a un diamètre maximal de 6,35 mm (1/4 po) et consiste habituellement en du sable. Un granulat grossier a un diamètre compris entre 6,35 mm (1/4 po) et 3,8 cm (1 1/2 po) et consiste habituellement en du gravier broyé.

Niveau du sol
Le niveau du sous-plancher par rapport au niveau du sol environnant.

Grain
Un terme générique qui décrit la direction et l’orientation des éléments en bois.

Granularité
L’apparence marbrée de petites particules semblables à du grain dans un matériau de fini ou un film sec.

Béton jeune
Béton qui est assez frais et qui n’a pas encore complètement séché ou été complètement curé.

Anneaux de croissance
Croissance graduelle. S’observent dans la section transversale d’une bûche sous forme d’anneaux autour du centre de la bûche. Lorsqu’un seul anneau se forme par an, il est appelé anneau annuel. Sur une latte de parquet, ils apparaissent sous forme de bandes ou de couches.

 H

Massif
La propriété des essences de bois ou d’un film séché de matériau de fini qui permet de résister aux entailles ou aux marques lorsqu’une pression est exercée à sa surface par un objet ou une force extérieure.

Bois franc
Généralement, un des groupes botaniques de feuillus qui ont des feuilles larges, comparativement aux conifères ou aux bois résineux. Le terme ne concerne pas la dureté réelle du bois.

Bois parfait
La portion intérieure de la bûche qui meurt. Cette portion est habituellement plus foncée que l’aubier.

Joints thermosoudés
Un joint produit en rainurant des extrémités contiguës de revêtement de sol souple et en remplissant la rainure avec un matériau fondu, fusionné ou chauffé (habituellement au moyen d’une baguette de soudure) pour créer un lien et sceller les extrémités. Le matériau de soudage en excès est taillé au même niveau que le revêtement de sol fini après le refroidissement.

Veines imposantes
Marques et veines de taille et de densité suffisamment importantes pour gâcher l’apparence du bois.

Revêtement de sol en feuilles hétérogène
Surfaçage de plancher en feuilles composé d’une couche d’usure et d’autres couches qui diffèrent en composition et en conception et qui peuvent contenir un renforcement. (parfois appelé composite stratifié, revêtement de sol en feuilles de vinyle avec endos) Le revêtement de sol respecte la Standard specification ASTM F 1303 pour le revêtement de sol en feuilles de vinyle avec endos.

Garnissant
Un terme générique utilisé pour dénoter la présence d’un pourcentage d’ingrédients solides plus élevé que la moyenne et donc un pourcentage de solvants inférieur.

Polisseuse haute vitesse
Une machine à sol conçue pour polir et lustrer par vaporisation à des vitesses de 300 à 1100 tr/min. (Pour les machines offrant des vitesses allant de 1100 à 2000 tr/min, voir la Polisseuse à ultra haute vitesse).

Revêtement de sol en feuilles homogènes
Surfaçage de plancher en feuilles qui a une structure et une composition uniformes sur son ensemble. Il est habituellement composé de résines de plastique en vinyle, de plastifiants, de remplissages, de pigments et de stabilisants. (Parfois appelé revêtement de sol en feuilles de vinyle sans endos.) Le revêtement de sol respecte la Standard specification ASTM F 1913 pour le revêtement de sol en feuilles de vinyle sans endos.

Gerce en nids d’abeille
a.) Gerces qui ne sont souvent pas visible sur la surface, mais qui le sont à l’intérieur d’un morceau de bois, habituellement le long des rayons du bois. b.) Ruptures ou ouvertures importantes le long du grain du bois, qui se développent durant le séchage au séchoir en raison de stress internes.

Adhésif thermofusible
Un adhésif qui est formulé et placé spécialement sur l’endos d’un carreau souple afin qu’il puisse être installé sans qu’aucun autre adhésif soit nécessaire. Ce type d’adhésif est utilisé habituellement sur un carreau et est appelé Place n Press, puisqu’il est vendu dans le marché des articles « à faire soi-même ».

Calandrage thermofusible
Une nouvelle technologie utilisée pour faire fondre une couche d’usure en vinyle dans le calandrage pour ensuite la placer immédiatement sur un matériau d’endos calandré.

Humidité
La quantité de vapeur d’eau dans l’air. Voir Humidité relative.

Hydratation
La réaction chimique entre l’eau et le ciment Portland qui permet au ciment d’atteindre sa résistance suprême à la compression.

HydraCore™
La structure stratifiée au rendement supérieur de Armstrong qui résiste aux déversements à la surface ou à l’humidité qui s’évapore par le sous-plancher. Sa conformité offre une stabilité dimensionnelle supérieure.

Pression hydrostatique
La pression qui force l’eau à remonter à travers une dalle sous le niveau du sol, généralement causée par des problèmes d’installation dus à l’humidité. Cela se produit lorsque la nappe phréatique est plus élevée que le niveau du sol. La pression hydrostatique est causée par le poids de l’eau sur elle-même. Contrairement à la croyance populaire, cette pression n’est pas la cause de la majorité des problèmes liés aux revêtements de sol souples.

Hygromètre
Un instrument qui permet de mesurer le degré d’humidité ou l’humidité relative de l’atmosphère.

Hygroscopique
a.) Une substance qui peut absorber et retenir l’humidité ou perdre l’humidité. Le bois et les produits du bois sont hygroscopiques. Ils se dilatent lorsqu’ils absorbent de l’humidité et leurs dimensions deviennent plus petites lorsqu’ils perdent de l’humidité. b.) La capacité de perdre ou de retenir de l’humidité relative provenant de l’humidité atmosphérique et de la température.

 I

Classe d’isolement aux bruits d’impact
La classe d’isolement aux bruits d’impact est la mesure de la façon dont un produit résiste au transfert direct d’un impact, sur une gamme de fréquences importante, d’un étage supérieur à la pièce située en dessous.

Forces impulsives
Les forces impulsives sont des indentations temporaires comme celles produites par la circulation. Ces pressions d’impact sont élevées (elles atteignent souvent jusqu’à plusieurs milliers de livres par pouce carré). Plus la zone d’impact est petite et précise, plus l’indentation cause des dommages importants. REMARQUE Les forces extrêmement élevées exercées par les souliers à talons hauts ou à crampons [70,3 kg/cm (1000 psi) ou plus] peuvent endommager de manière visible les recouvrements de bois souples et autres recouvrements commerciaux. Voir également Charges statiques et Charges roulantes.

Essai de choc
Un essai pour déterminer la résistance d’un film séché aux bris causé par la chute d’un poids sur le fini.

Incompatible
Ne peuvent être mélangés sans modifier les propriétés initiales des matériaux mélangés. Mélanger des matériaux incompatibles entraîne généralement une séparation des particules solides, un aspect trouble ou de la turbidité.

Revêtement de sol en feuilles incrustées
Matériau de surfaçage de plancher dans lequel le motif décoratif est formé par des régions colorées dans la surface. Le motif peut être présent ou non sur l’endos.

Inorganique
Élément qui n'est ni végétal ou animal (c.-à-d. minéral) ou d’origine autre que végétale ou animale; surtout utilisé pour décrire les remplissages qui sont inorganiques.

Insertion
Ajouter un motif, habituellement de couleur contrastante, dans l’ensemble du revêtement de sol.

Intensité
L’intensité d’une couleur correspond à sa pureté ou son degré de teinte telle que vue par l'œil humain.

Gonfler
Dilater avec de la chaleur pour créer un film de faible densité. Le terme est utilisé pour décrire certains revêtements de sol ignifuges.

Irrégulier
Un morceau de matériau de revêtement de sol souple Armstrong qui passe de la classe Régulier à la classe Irrégulier en raison d’un ou plusieurs défauts de fabrication du matériau. Les défauts sont surtout visuels et ne sont pas nécessairement suffisants pour que le matériau ne soit plus utilisable. Le matériau n’est pas couvert par la garantie de matériau Armstrong et est vendu « tel quel ».

 J

Joint de dilatation
Séparation entre des parties adjointes d’une dalle de béton permettant un mouvement indépendant des parties. Ils sont habituellement remplis avec un matériau de type élastomère. Les joints de dilatation ne doivent jamais être remplis avec un produit de sous-couche cimentaire puisque tout mouvement des pièces séparées pourrait alors entraîner la rupture de la sous-couche et elle serait repoussée à l’extérieur du joint. Un revêtement de sol souple ne devrait pas être installé sur ce type de joint puisque des fissures et des détériorations pourraient survenir. Des couvre-joints de dilatation devraient plutôt être utilisés.

Joints
La jonction de surfaces précoupées mises bout à bout, comme des carreaux ou des planches de sous-couche.

Solive
a.) Un petit madrier auquel les planches d’un plancher ou les lattes d’un plafond sont clouées. Les madriers reposent sur les murs ou sur des poutres. b.) Une des poutres d’une série de poutres parallèles utilisée pour soutenir les charges du plancher ou du plafond et soutenue elle-même par des poutres plus importantes ou des murs porteurs.

 K

Indice de kauri-butanol
Une mesure de la puissance d’un solvant de diluants à base de pétrole, exprimée comme le nombre de millilitres du produit testé requis pour causer un aspect trouble ou de la turbidité dans 20 grammes d’une solution de kauri dilué dans de l’alcool butylique; solution préparée dans des conditions normalisées.

Séchoir
Une chambre ayant un flux d’air, une température et une humidité relative contrôlés pour sécher du bois de construction, du vernis et d’autres produits du bois.

Séchage au séchoir
Séché dans un séchoir au moyen d’une chaleur artificielle.

Nœud
La portion d’une branche ou d’un membre qui a été encerclée par la croissance subséquente du tronc. La forme des nœuds sur une surface coupée dépend de l’angle de la coupe par rapport à l’axe longitudinal du nœud. Dans les revêtements de sol solide, les nœuds petits et les nœuds tête d’épingle ont un diamètre maximal d’un demi-pouce. Un nœud sain est un nœud coupé plus ou moins parallèlement à son axe longitudinal afin que la section exposée soit très étirée.

Trous de nœud
Les vides laissés lorsqu’un nœud tombe du bois dans lequel ils étaient enfoncés au départ.

 L

Laque
Un fini contenant de la nitrocellulose, souvent utilisé comme scellant. Les propriétés de durcissement rapide de ce fini sont créées en utilisant un solvant avec un point d’inflammation très bas, ce qui le rend donc très inflammable. Devient légèrement ambre, durcit rapidement, mais peut créer des taches d'eau et devenir trouble lorsqu’elle est appliquée dans un endroit très humide.

Stratifiés
Assemblage d’une planche MDF et de plusieurs couches de papiers imprégnés et d’oxyde d’aluminium.

Chevauchement
a.) Le verbe se chevaucher signifie déposer ou placer un revêtement de façon à ce qu’on son extrémité déborde et recouvre l’extrémité d’un revêtement posé auparavant, ce qui augmente l’épaisseur de la région où les deux revêtements se superposent, comparativement à l’épaisseur d’un seul revêtement de chaque côté du chevauchement. b.) Le nom chevauchement signifie la portion d’un revêtement de matériau de fini qui s’étend sur un revêtement posé auparavant.

Latex
Un fluide laiteux et caoutchouteux qui se trouve dans plusieurs portes-graines. À l’origine, le latex signifiait la dispersion du caoutchouc naturel, puisqu’il provenait de l’arbre. Aujourd’hui, le latex comprend les caoutchoucs synthétiques ou autres polymères dispersés dans l’eau.

Lignes de tracé
Lignes tracées à la craie sur un substrat pour faciliter la pose précise des carreaux.

LEEDMD
(Leadership in Energy and Environmental DesignMD) Système de cote des écoconstructions élaboré par le U.S. Green Building Council (Conseil des écoconstuctions américain) en 2000 par le biais d'un processus reposant sur le consensus. LEEDMD est un outil pour les bâtiments de tous les types et de toutes les tailles. La certification LEEDMD permet de faire valider les caractéristiques environnementales d'un projet par un tiers et vérifie que le bâtiment fonctionne de la façon exacte pour laquelle il a été conçu.

Pattes
Longues bandes d'adhésif qui se sont développées entre le revêtement et le substrat suite à l'évaporation ou à la migration de l'eau en provenance de l'adhésif. Phénomène généralement observé dans les adhésifs à base de caoutchouc, qui constitue une caractéristique souhaitable. Il importe de ne pas oublier que tous les adhésifs n'ont pas de pattes et que les pattes ne vont pas nécessairement garantir une bonne adhérence.

Niveau
Surface ou ligne dont tous les points se trouvent à la même hauteur. Ligne droite horizontale.

Planage
La capacité d'un film à s'écouler sans ondulations, dépressions, traces de pinceaux ni autres défauts de surface.

Réflexion lumineuse
La brillance et la qualité de l'éclairage jouent un rôle important dans l'illumination d'installations institutionnelles, commerciales et industrielles. Les indices de réflexion lumineuse des planchers résilients sont importants lorsqu'on prend en considération l'environnement intérieur au complet. La majeure partie des sols résilients étant constituée de mélanges de différentes couleurs, ces chiffres de réflexion lumineuse sont des valeurs moyennes basées sur une vaste superficie du motif. (Les valeurs de réflexion lumineuse sont déterminées en mesurant le pourcentage de lumière dirigé sur une surface qui est ensuite réfléchi selon des conditions d'essai normalisées.) L'Illuminating Engineering Society of North America (Société du génie de l'éclairage de l'Amérique du Nord) recommande que les sols aient un facteur de réflexion de 20 % à 40 % pour les zones optimales pour les non-voyants dans les bureaux, de 30 % à 50 % pour les salles de classe dans les écoles, et de 20 % à 30 % pour les salles d'opération dans les hôpitaux. La réflexion lumineuse ne doit pas être confondue avec la brillance. La brillance peut résulter d'un reflet lumineux produit par des surfaces fortement polies dans le champ de vision. Si l'intensité de la brillance dépend principalement

Réflectivité de la lumière
Caractéristiques d'un matériau qui déterminent le degré ou la quantité de lumière reflétée par sa surface à partir d'un angle donné.

Béton léger
Peut être fabriqué de deux façons; avec l'utilisation d'un agrégat léger comme le schiste, les argiles, la pierre ponce, etc. ou l'ajout de produits chimiques qui moussent et produisent des espaces d'air dans le béton lorsque celui-ci durcit.

« Bloom » de linoléum
Le « bloom de séchage » du linoléum (également appelé film de séchoir) est un phénomène naturel causé par les propriétés des huiles des dessiccants. Celles-ci produisent un film jaune qui se forme sur le linoléum au cours du processus de séchage. Tout changement dans l'aspect du produit qui est provoqué par ce film est temporaire et disparaît lorsque le revêtement est exposé à la lumière. Le temps qu'il faut au bloom de séchage pour disparaître va de quelques heures à quelques semaines selon l'intensité de la source lumineuse. Le processus d'exposition à la lumière qui élimine le film se poursuit même après l'application d'encaustiques protecteur pour planchers, bien que l'encaustique puisse ralentir le processus. Le film jaune demeure présent sur les surfaces de linoléum qui ne sont pas exposées à la lumière.

Linoléum
Matériau de revêtement constitué d'un mélange solidifié d'huile de lin, de colophane, de résines ou de colophanes fossiles ou d'autres types, ou d'un liant oléorésineux oxydé équivalent, de liège pulvérisé, de farine de bois, de charges minérales et de pigments collés à un endos en toile de sac, en toile de jute ou à tout autre endos adapté.

Lock & FoldMC
Un processus simple en deux étapes qui serre les bandes de stratifié les unes contre les autres plus rapidement et plus facilement que les autres stratifiés.

Lait
Fait référence au latex liquide utilisé comme apprêt pour les substrats poussiéreux ou pour être mélangé avec une poudre pour sous-couche.

Laiteux
Ayant l'apparence du lait ou une certaine blancheur, comme quand de l'eau est mélangée à du vernis ou qu'un film transparent séché commence à blanchir sous l'effet de l'humidité.

 M

Montant
Le côté d’une porte, d’un cadre de porte ou d’une fenêtre.

Machine à sol automatique
Une machine autonome à disque unique ou multiple qui libère une solution de nettoyage, récure le revêtement de sol et ramasse la solution utilisée en une seule opération, ce qui laissent le revêtement de sol propre et sec. Existe en une variété de formats, et peut être équipée de brosse ou de tampon.

Marque APA
Sous-couches en bois approuvées par l’APA - The Engineered Wood Association - qui conviennent à l’installation d’un revêtement de sol souple.

Marques ou stries de l’applicateur
Associées à des finis partiellement secs. Lorsqu’un applicateur est passé sur la surface d’un fini à moitié sec, surtout lors de l’application d’une nouvelle section de fini, la zone de superposition perd sa brillance, ce qui laisse une strie. Cela est habituellement causé par des films minces, qui ont des temps de séchage plus rapide que la région environnante. Peut également être causé par une mauvaise agitation des finis satinés et semi-lustrés, ce qui entraîne la stabilisation des agents lustrants.

Mastic
Terme fourre-tout faisant référence aux adhésifs pour revêtement, parfois même aux apprêts au latex. Il est normalement associé à des produits à base d'eau.

Mécanique
Terme utilisé par les poseurs de plancher dans le secteur des revêtements en bois.

Rayons médullaires
Bandes de cellules s'étendant radialement dans un arbre. Les rayons servent principalement à stocker la nourriture et à l'acheminer dans l'arbre. Pour certaines espèces de feuillus, les rayons sont disposés de manière remarquable, parfois désignée sous l'appellation de « taches ». Voir Taches.

Essence minérale
Solvant utilisé comme diluant et/ou nettoyant.

Strie minérale
a.) Terme générique utilisé pour décrire la décoloration dans le bois des feuillus. La décoloration va du brun verdâtre au noir et est fortement concentrée en minéraux; également appelée tache minérale. b.) Bois riche en matière minérale, dont la présence est causée par un flux de sève, ce qui provoque l'apparition d'une couleur non naturelle allant du brun verdâtre au noir.

Coins à onglet
Généralement, découpe effectuée à 45 degrés dans le stratifié pour créer des bordures et des insertions sur mesure. Ces découpes requièrent le découpage d'une nouvelle rainure et l'insertion d'une cannelure avant l'installation finale.

Technique mixte
Sol en bois majoritairement constitué de bois, mais qui incorpore aussi d'autres matériaux, comme l'ardoise, la pierre, la céramique, le marbre ou le métal.

Teneur en humidité
Quantité d'humidité présente dans le bois exprimée sous forme de pourcentage du poids du bois séché au four. La plupart des revêtements de sol en bois franc sont fabriqués de manière à contenir 6 à 9 pour cent d'humidité.

Résistance à l'humidité
Il existe trois types de conditions d'humidité qui peuvent être le signe de problèmes d'humidité. 1. Humidité des sols en béton - Les sols en béton qui sont en contact direct avec le sol ne sèchent jamais complètement. La teneur en humidité du béton neuf est également élevée, quel que soit le niveau du sol. Les sols résilients peuvent être sérieusement affectés s'ils sont installés directement sur du béton humide qui n'est pas suffisamment sec. 2. Humidité des sols en bois - Les sols résilients ne sont pas recommandés dans le cadre de la construction de sols en bois sur des espaces sanitaires insuffisamment ventilés. Les espaces sanitaires doivent faire au moins 45,72 cm (18 po) de haut et bénéficier d'une ventilation transversale. Les sols en bois construits sur des dormants et directement sur des dalles de béton sont sujets à la pénétration de l'humidité. Cette humidité est piégée sous le revêtement résilient, ce qui provoque la détérioration de la fibre du bois. C'est pour cette raison que l'installation de sols résilients sur ce type de faux-plancher est déconseillée. 3. Humidité de la surface - Les sols résilients peuvent être installés à des endroits où

Pare-humidité
Généralement un film de polyéthylène utilisé pour ralentir ou bloquer le transfert d'eau du faux-plancher à la structure en stratifié.

Uréthane durci à l'humidité
Fini qui durcit correctement en présence d'humidité. Il résiste bien aux taches et à l'eau, mais l'application et le durcissement nécessitent un contrôle très strict de l'environnement. Il peut durcir trop rapidement et mal s'aplatir lorsqu'il appliqué dans un environnement très humide. Il peut mettre longtemps à durcir lorsque le niveau d'humidité de l'environnement est très faible. Ce fini résiste très bien aux abrasions, ce qui peut compliquer l'application d'une nouvelle couche.

Moulures
Accessoires utilisés pour optimiser l'apparence et la performance des sols Armstrong. Il existe six moulures différentes : bande de réduction, seuil, quart de rond, nez de marche, combinaison de plinthe et de sabot, et moulure en T. Pour bande solide, bande de réduction, nez de marche et quart de rond de 1,9 cm (3/4 po). Consultez la liste des moulures pour les tailles.

Monolithique
Placé en pose continue sans joints de construction.

Parquet en mosaïque
Voir Parquet.

Acide muratique
Acide dilué utilisé pour neutralisé l'alcalinité des faux-planchers en béton.

 N

Joint net
Un joint net résulte de la mise en place adéquate d'un traceur rainuré et de l'angle de la lame d'un couteau. La tenue de la lame à un angle de 90 degrés par rapport au sol permettra de créer un joint net. En éloignant la lame de la bordure en l'inclinant, on crée un joint ouvert, alors qu'en la rapprochant de la bordure, on crée un joint trop serré.

Nettoyant neutre
Détergent doux (pH de 6 à 8) qui ne contient aucun matériau fortement alcalin et qui est conçu pour éliminer la saleté, pas l'encaustique.

Taille nominale
Telle qu'appliquée au bois d'œuvre, taille par laquelle celui-ci est connu et vendu sur le marché; diffère souvent de la taille réelle.

Non volatile
Partie d'un matériau qui ne se s'évapore pas à des températures ordinaires; les substances solides qui persistent une fois les substances volatiles évaporées.

Nez
Moulure en bois franc utilisée pour couvrir le coin extérieur d'une marche et usinée de sorte qu'elle rencontre le plancher en bois franc sur le plan horizontal et la contremarche sur le plan vertical. Il est généralement utilisé sur les paliers.

 O

Odeur
Propriété d'une substance perceptible par le sens de l'odorat; senteur ou fragrance d'un matériau.

Uréthane modifié par une huile
Vernis à base d'huile rehaussé d'uréthane. Cet hybride prend une belle couleur ambrée et résiste bien aux abrasions. Il peut mettre du temps à durcir lorsque le niveau d'humidité est élevé. Ce fini résiste bien aux taches et aux abrasions, mais met du temps à durcir.

Au niveau du sol
Au niveau du sol ou en contact direct avec le sol, débordement qui est en contact direct avec le sol, ou avec un espace bien ventilé de moins de 45,7 cm (18 po) entre le fonds de l'élément de structure horizontal le plus bas et n'importe quel point du sol. Il s'agit normalement d'un sol au niveau du sol, sans sous-sol ni vide sanitaire en-dessous.

Grain ouvert (fini)
Incapacité du fini à former un film au-dessus des zones à faible densité, normalement associée au bois de printemps plus tendre. Le fini est absorbé dans le grain plus tendre, ce qui empêche la formation d'un film et provoque une perte de lustre. Même si le grain ouvert n'est pas considéré comme un défaut de fini, il peut souvent être dissimulé par l'application d'une couche de fini supplémentaire.

Spécification ouverte
Spécification qui comprend les exigences de l'architecte relatives au matériau, mais dans laquelle aucun produit propre à un fabricant n'est spécifié. Si une spécification de ce type est écrite, l'architecte et/ou le propriétaire doi(vent)t approuver le matériau fabriqué par un ou plusieurs fabricant(s), et les soumissions sont faites en fonction de l'approbation de ce matériau par l'architecte.

Temps ouvert
Temps recommandé pour que l'adhésif prenne avant que le revêtement de sol soit posé dessus. Le temps ouvert varie en fonction de la température, de l'humidité et de la porosité du substrat.

Peau d'orange
Fini dont la texture de surface ressemble à la surface d'une orange. Normalement causé par le roulement d'un fini qui a durci de manière excessive, ce qui fige gèle le motif du rouleau sur le film. Peut aussi être causé par un flux d'air excessif, assez rapide pour figer les ondulations du film lorsqu'il prend.

Spécification « ou équivalent »
Une spécification ouverte qui contient la mention par l'architecte des produits d'un ou plusieurs fabricant(s) et à laquelle il ajoute les termes « ou équivalent ». Le nom des produits de ces fabricants a été approuvé par l'architecte pour cette spécification, mais d'autres produits concurrents peuvent être approuvés si l'architecte reconnaît qu'ils sont de type et de qualité équivalents à ceux des produits qui sont spécifiquement mentionnés par leur nom.

Organique
Qui ont été vivants à un moment donné (comme le pétrole, le pétrole brut, le charbon, le bois, etc.) ou dérivent de matériaux vivants et/ou de matériaux contenant des atomes de carbone et d'hydrogène; principalement associé aux plastiques dérivés du pétrole.

OSB
Les panneaux à lamelles orientées sont constitués de particules de bois semblables à des lamelles, disposées en couches (généralement entre 3 et 5) orientées perpendiculairement les unes par rapport aux autres. Ne sont plus utilisés comme panneaux de sous-couche, bien qu'ils soient toujours disponibles sous forme de STURD-I-FLOOR.

Étage dominant
Terme utilisé pour décrire un état caractérisé par une différence de taille entre les arêtes contiguës des pièces de revêtement une fois l'installation terminée. Les tolérances varient pour chaque produit et catégorie. Autre appellation : sous-étage.

Oxydation
Combinaison d'une substance avec de l'oxygène.

 P

Parement en pierre de taille
Une méthode d’installation d’un revêtement de sol en brique ou en carreaux où les joints d’une rangée de carreaux tombent directement au centre de chaque carreau de la rangée adjacente.

Papier de feutre saturé d’asphalte
Un papier de feutre saturé d’asphalte de 15 lb qui respecte la norme D 4869 de l’ASTM ou un papier kraft laminé d’asphalte 30/30/30 qui respecte la Federal specification UU-13-790A utilisé habituellement pour prévenir l’humidité.

Unité de parquet
Unité de 30,5 x 30,5 cm (12 X 12 po) constituée de quatre carrés ou « carreaux » maintenus ensemble.

Parquet
Carreau constitué de lames individuelles assemblées. Un carré peut posséder ou ne pas posséder de languettes et de rainures à imbriquer, et n'est pas nécessairement carré ou de dimensions régulières.

Panneau de particules
Panneau fabriqué à partir de particules de bois reconstituées, par opposition aux plaquettes ou aux lamelles. Habituellement appelé panneaux de flocons ou panneaux de copeaux, ils sont formés de petites particules habituellement arrangées en couches selon la taille.

Isolant de séparation
Composés utilisés sur les coffrages en bois ou en acier pour le béton pour faciliter le retrait du béton durci du coffrage. Les isolants de séparation sont normalement des cires de paraffine ou de silicone et peuvent être retirés avant l'installation de revêtements résilients.

Joints en pics
Situation qui peut survenir au niveau des joints qui relient deux morceaux de stratifié et qui peut être causée par une trop grande quantité d'humidité en provenance de la surface ou de l'endommagement de la languette au cours de l'installation.

Écaillage
Défaut dans un film séché qui se manifeste par le détachement de gros morceaux de la surface inférieure, sous forme de feuilles ou de grosses écailles.

Teintures pénétrantes
Teintures qui pénètrent la surface du bois. Elles sont généralement constituées de colorants dissous dans des liquides qui pénètrent facilement le bois.

Fini Permion®
Dernière couche d'uréthane (à laquelle sont incorporés des additifs à base d'aluminium et d'oxydes minéraux) durci aux ultra-violets. Les oxydes augmentent la résistance à l'usure du fini à l'uréthane.

Essences de pétrole
Autre nom des essences minérales.

Valeur du pH
Concentration de l'ion hydrogène dans un matériau. Un pH de 7 est considéré comme neutre. Les valeurs inférieures sont acides; les valeurs supérieures sont basiques.

Photosensible
Propriété de certaines espèces de bois qui les fait s'éclaircir ou foncer lorsqu'elles sont exposées à la lumière. Voir Changement de couleur.

Teintures pigmentaires
Teintures dont la couleur provient majoritairement de pigments mélangés à un liant et à des diluants volatils.

Pigment
Particules fines et solides utilisées pour la couleur ou d'autres propriétés dans la fabrication de la peinture, de l'émail et de certaines teintures.

Trous, Lignes (fini)
Généralement causés par l'écoulement du fini dans des zones basses ou moins denses, comme le bois de printemps. Ce film de fini plus épais permet aux gaz formés au cours du durcissement de se figer dans le film et d'y laisser un petit cratère. Le fini ne forme pas de film à ces endroits, étant donné qu'il est dans le bois et non dessus. Même si ce fini n'est pas considéré comme un défaut de fini, il peut souvent être corrigé par l'application d'une couche de fini supplémentaire.

Trou d'oxyure
Dans les revêtements en bois franc, petit trou rond d'un diamètre maximal de 1,5626 mm (1/16 po) causé par un petit insecte foreur.

Trous
Petits trous ronds (d'un diamètre compris entre 0,025 à 0,63 cm) dans le bois causés par l'extraction de l'ambroisie et l'action d'autres coléoptères.

Moelle
Petit noyau tendre à proximité du centre d'un tronc d'arbre, d'une branche, d'une brindille ou d'un rondin.

Scié sur dosse
Les cernes annuels forment un angle de moins de 45 degrés avec la surface de la pièce. Cela expose les pores du bois de printemps et du dense bois d'été du cerne annuel dans les bois à zone poreuse pour produire un veinage prononcé.

Bois scié sur dosse
Bois qui a été scié à partir d'un rondin en bois franc de manière à ce que les cernes forment un angle compris entre 0° et 45° avec la surface.

Plan
Dessin représentant une projection de n'importe lequel des sols ou n'importe laquelle des sections transversales horizontales d'un bâtiment ou du plan horizontal de n'importe quel(le) zone ou objet.

Morsure de raboteuse
Coupure en forme de rainure à la surface de la bordure d'une lame de parquet ou sur le dessus d'une bande solide de 1,9 cm (3/4 po), plus profonde que celle que devaient faire les couteaux de la raboteuse.

Planche
Panneaux solides ou travaillés/stratifiés de 7,6 cm (3 po) ou plus conçus pour être alignés en parallèle. Les arêtes peuvent être chanfreinées pour imiter l'apparence des planchers coloniaux américains.

Migration du plastifiant
Migration du plastifiant du revêtement vers l'adhésif, qui provoque l'assouplissement non souhaité de l'adhésif et peut causer le relâchement de l'adhérence.

Plastisol
Constitué d'un type spécial de résine de vinyle qui est suspendu dans le plastifiant et le stabilisant pour le rendre versable sous forme de liquide pour les applications de revêtement.

Cache-vis
Goujons qui imitent l'aspect d'une planche chevillée ou enfichée de style américain colonial. Ils sont utilisés pour couvrir les vis à tête fraisée lors de la pose d'un revêtement de sol, ou à des fins décoratives dans le revêtement de sol.

Contreplaqué
Planche en bois fabriqué constituée de (plus de) trois couches ou panneaux de placage adjacent(e)s à fils croisés à angle droit. Le contreplaqué, qui constitue les panneaux de sous-couche en bois les plus stables d'un point de vue dimensionnel, est recommandé pour toutes les applications de revêtement résilient. Les normes relatives aux sous-couches acceptables pour les sols résilients sont fixées par l'APA - The Engineered Wood Association (Association du bois transformé).

Fini
Revêtement temporaire qui rehausse l’apparence et protège le substrat sur lequel il est appliqué.

Polissage
Application d'un revêtement temporaire qui protège le sol de l'usure, des abrasions, des salissures et de la décoloration, tout en assouplissant la surface et en améliorant la brillance de manière significative. Les finis peuvent être facilement retirés et remplacés, ou rénovés.

Polyuréthane
Une grosse molécule composée d'unités d'uréthane liées chimiquement, capable de se solidifier ou de « durcir ». Irréversible une fois que la chaleur, des radiations ou des agents de traitement ou de réticulation chimiques ont agi sur elle. Voir Uréthane.

Pores
Petites extrémités en forme de brin de paille des éléments en bois franc apparaissant aux bouts d'une lame ou d'une unité de revêtement sous forme de petits trous. On les trouve en très grand nombre dans le bois de printemps du chêne rouge.

Porosité
Matière poreuse ou qui contient des pores capables d'absorber le liquide. Les faux-planchers, qui sont poreux, sont normalement en béton et en bois. Si vous avez des doutes en ce qui concerne la porosité d'un faux-plancher, versez quelques gouttes d'eau sur la surface. Si l'eau est rapidement absorbée, c'est que la surface est poreuse. Si l'eau reste à la surface, c'est que celle-ci est non poreuse.

Ciment Portland
Matériau finement pulvérisé utilisé dans la fabrication du béton. Le fait de le mélanger avec de l'eau déclenche l'hydratation. Appelé ainsi à cause de sa couleur, rappelant l'île de Portland au large des côtes de l'Angleterre.

Délai d’utilisation
Laps de temps au cours duquel un adhésif reste utilisable dans le conteneur une fois qu'il a été mélangé ou ouvert. Normalement utilisé en référence aux produits qui sont mélangés ensemble, comme les adhésifs epoxy ou les sous-couches à base de ciment Portland.

Poudrage
Désintégration partielle ou totale du film du fini, ce qui se traduit par la création d'un matériau fin, de couleur claire.

Matériau recyclé de préconsommation
Résidu de fabrication, normalement destiné à la décharge, qui a été récupéré et utilisé dans le processus de fabrication d'un autre produit. Également appelé matériel recyclé postindustriel.

Préfini
Revêtement fini en usine qui a uniquement besoin d'être posé.

Revêtement en feuilles de vinyle imprimé
Matériau de revêtement de sol qui un motif imprimé sur un endos et est protégé par une couche d'usure de plastique vinyle transparent ou translucide. Également appelé revêtement en feuilles de vinyle imprimé par héliogravure.

Plissage
Plissage, ratatinement ou ridage d'une couche de matériau de fini au moment du séchage.

 Q

Quantité
Quantité, volume, masse, poids ou mesure d'une chose; mesure de sa taille ou de ses nombres.

Quart de rond
Moulure de petite taille ayant le profil d'un quart de cercle. Fréquemment utilisé comme plinthe murale pour les revêtements résilients.

Scié sur quartier
Les cernes annuels du bois forment un angle de 45 à 90 degrés avec la surface de la pièce. Dans les bandes sciées sur quartier, les rayons médullaires, ou rayons de moelle, des bois à zones poreuses apparaissent comme des taches réfléchissantes, qui produisent un veinage caractéristique.

Bois scié sur quartier
Bois qui a été scié à partir d'un rondin de bois franc de manière à ce que les cernes forment un angle de 45° à 90° avec la surface.

Adhésif Quicklink 60
Adhésif composé en majorité de résine polymère contenant de l'eau, qui est utilisé pour installer tous les revêtements en bois franc Armstrong, à l'exception du carreau en mousse. Différentes truelles sont utilisées pour différents produits de revêtement de sol. Disponible en conteneurs de 3,75 litres (1 gallon) et 15,1 litres (4 gallons).

 R

Revêtement de sol avec joints
Revêtement de sol en lattes, habituellement en bois de bouleau, de hêtre, d’érable dur, de chêne ou de pacanier, fabriqué avec des bordures droites, qui ne s’emboîtent pas latéralement, mais plutôt d’une extrémité à l’autre.

Résine acrylique
Une résine synthétique, habituellement blanche, qui devient transparente en séchant et qui est résistante à la décoloration, l’humidité, l'alcool, les acides, les alcalis et les huiles minérales. Elle est habituellement conçue par la polymérisation d’acide acrylique et d’acide méthacrylique.

Rampe
Pan incliné reliant deux niveaux différents et utilisé à la place d'escaliers, d'ascenseurs ou de tapis roulants.

Rapidement renouvelable
Armstrong utilise la définition de LEEDMD de l'USGBC – « Matériau considéré comme un produit agricole, à la fois végétal et animal, qu'il faut 10 ans ou moins pour faire pousser ou élever, et qu'il faut récolter de manière continue et durable. » Source : version 2.2 du guide de référence LEEDMD pour les nouvelles constructions d'USGBC.

Matières premières
Matériaux naturels, non traités ou non transformés à partir desquels sont fabriqués les vernis ou d'autres revêtements.

Tache médullaire
Partie d'un rayon qui apparaît très distinctement à la surface d'une lame sciée sur quartier.

Rayon
Tissu formé dans un arbre vivant qui irradie de la moelle au périmètre d'un arbre en passant par les cernes annuels. Les rayons diffèrent selon les espèces de chêne.

Rayons, bois
Voir Rayons médullaires.

Résistance à la teinture des réactifs
Résistance aux changements/résidus de couleurs causés par les produits chimiques courants auxquels sont exposés les sols dans certaines domaines d'application spécifiques, comme la bétadine dans les salles d'opération des hôpitaux, la peinture à tempéra dans les écoles, ou le café à d'autres endroits. La résistance à la teinture des réactifs est principalement une caractéristique de surface. Elle dépend fortement de l'existence de revêtements de surface et de la chimie des revêtements.

Résistance à l’abrasion
Résistance à une forme d’usure dans laquelle un décollement progressif d’une surface de revêtement de sol est causé par le frottement de particules relativement fines. La résistance à l’abrasion dépend généralement de la robustesse du produit ou de la couche-d’usure, de l’épaisseur de la couche-d’usure et de la présence de revêtements de surface.

Réduire
Diminuer la viscosité d'un matériau ou l'affiner en y ajoutant un solvant, un diluant, un vernis, une huile, etc.

Bande de réduction
Accessoire de moulage en forme de larme pour les revêtements en bois franc, généralement utilisé aux entrées de porte, mais parfois également dans les cheminées et comme séparation. Il est rainuré sur une bordure et aminci ou allégé sur l'autre bordure.

Repolir
Sabler un sol en bois précédemment fini et appliquer un nouveau fini.

Régulier
Morceau de matériau de revêtement résilient Armstrong exempts de défauts de fabrication en ce qui concerne le matériau et l'exécution. Ce matériau est couvert par la garantie matérielle d'Armstrong.

Béton armé
Fabriqué en coulant du béton autour de tiges ou de barres en acier.

Humidité relative
Rapport entre la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air et celle à laquelle l'air tiendrait à saturation à la même température. Il est généralement considéré en fonction du poids de la vapeur, mais devrait être considéré en fonction de la pression de la vapeur pour être plus précis.

Résistance
La résilience est une propriété impliquant l'énergie élastique d'un matériel qui fait en sorte que celui-ci retrouve sa forme originale après avoir été enfoncé par une charge à haute pression. La résistance, au sens le plus large du terme, regroupe des propriétés qui vont au-delà de la récupération après indentation.

Résilience
Capacité d'un matériau à reprendre sa forme initiale après une déformation mécanique.

Sol résilient
Matériau de revêtement non textile fabriqué en forme de feuille ou de carreau, ou coulé en place. Les matériaux incluent, mais sans s'y limiter, l'asphalte, le liège, le linoléum, le caoutchouc, le vinyle, le vinyle composite et les systèmes en polymère coulé.

Retardateur
Solvant à évaporation lente qui réduit le taux d'évaporation ou ralentit le séchage des laques ou de matériaux similaires.

Sillon
Zones surélevées de petite taille en forme de tunnel au-dessus des joints des sous-couches. Ils font environ 6,3 mm (1/4 po) de large et leur cause est similaire à celle des tunnels.

Débité sur faux-quartier
Bois d'œuvre (principalement du bois franc) dans lequel les cernes annuels du bois forment un angle de 30 à 60 degrés avec la surface de la pièce. Également défini par l'appellation scié sur dosse.

Bois à zones poreuses
Groupe de feuillus dont les pores sont relativement larges au début de chaque cerne annuel, et dont la taille diminue, plus ou moins radicalement, progressivement en direction de la portion extérieure du cerne annuel. Les pores larges sont ceux du bois de printemps et les pores plus petits sont ceux du bois d'été.

Clou annelé
Clou à tête utilisé pour la pose des sous-couches, dont l'axe (tige) est pourvu d'anneau qui servent à améliorer les caractéristiques de tenue.

Charges de roulement
Premières 72 heures Les revêtements de sol qui viennent d’être posés ne doivent pas être exposés au passage routinier des charges (chariots, brancards, civières roulantes, etc.) pendant 72 heures au moins après la pose pour permettre aux adhésifs de prendre et de sécher. Premières 72 heures et suivantes La zone de la surface d'appui des roues semble petite au premier abord, ce qui a pour effet que les forces de compression sont plus importantes qu'elles ne l'ont été initialement supposées. Par conséquent, si des accessoires ou des appareils lourds doivent être déplacés sur les revêtements de sol résilients au moyen d’équipements à roulettes ou de chariots, le revêtement devrait être protégé par du contreplaqué, des panneaux durs ou autres panneaux de sous-couche de 63,5 cm (1/4 po) ou plus d’épaisseur.

Roulement
Si recommandé, roulez dans un sens, puis en biais. Le roulement doit être effectué immédiatement après la pose du revêtement sur l'adhésif. Commencez au centre du revêtement en feuilles et poursuivez vers l'extérieur pour déplacer l'air piégé vers les bords. Le roulement aplatit les crêtes d'adhésif et pousse le revêtement contre l'adhésif, améliorant ainsi l'adhérence.

Lame verticale
Outil de découpe utilisé avec une toupie montée sur table ou portative pour couper une nouvelle rainure dans une morceau de stratifié découpé.

 S

Aubier
Bois à proximité de la couche extérieure d'un arbre. Il est généralement plus clair que le bois de cœur.

Scié
Voir Scié sur dosse, Scié sur quartier, Scié sur faux-quartier.

Sacrifier
Moyen mécanique de rendre rugueuse une surface pour obtenir une meilleure adhérence.

Rayure
Coupure peu profonde ou rainure étroite à la surface du revêtement. Ligne ou sillon faits à la surface du revêtement en râpant ou en frottant avec un objet pointu ou dentelé.

Rayures
Incisions, cassures, déchirures ou indentations légères à la surface causées par friction abrasive.

Chapes 
Généralement, gros morceau de bois de 50 x 10 cm (2 po x 4 po) posé face vers le bas et fixé à un faux-plancher en béton pour fournir une surface de clouage pour un revêtement en bandes avec languette et rainure ou un faux-plancher en bois.

Récurage
Lavage d’un revêtement de sol dans un premier par son humidification avec un produit détergent, puis par l'utilisation d'un tampon non tissé modérément abrasif ou une brosse appropriée, à la main ou monté sur une machine à sol, à faible vitesse, pour dégager vigoureusement la surface mouillée. Cette méthode est utilisée lorsqu’un revêtement de sol est très sale, et que des méthodes de nettoyage moins agressives ont été utilisées sans succès. Toujours rincer en profondeur après le récurage.

Éraflure
Usure de la surface par abrasion ou déplacement thermo-mécanique de la surface supérieure du revêtement du sol par friction causée par les corps en circulation.

Éraflure du poli
Défiguration du film du poli résultant d'une abrasion ou d'un frottement, généralement réparable sans application d'une nouvelle couche.

Éraflure du revêtement résilient
Usure de la surface par abrasion ou déplacement thermo-mécanique de la surface supérieure du revêtement du sol par friction causée par les corps en circulation.

Scellant
Tout matériau de fini appliqué dans le principal objectif d'arrêter l'absorption des couches successives.

Fini scellant-cire
Scellant, généralement du vernis, mélangé à de la cire. Et le scellant et la cire sont généralement brunis pour augmenter leur résistance à l'usure et rehausser leur apparence. Peut être facilement taché par l'eau ou les teintures, mais les taches s'enlèvent facilement.

Revêtement des joints
Revêtement clair généralement utilisé pour revêtir la surface des joints des revêtements résilients résidentiels. Le revêtement des joints protège le joint de la saleté et contribue aussi au maintien des joints entre eux.

Joint
La ligne le long de laquelle sont rattachées deux morceaux de revêtement en feuilles.

Méthode de pose Securebond
Utilisée pour les revêtements commerciaux avec endos en composite de feutre. L'adhésif S-235 est utilisé sur place et l'adhésif S-200, qui lie chimiquement le joint, est utilisé pour tous les joints et les découpes faites sur place.

Lisière de chevauchement
Surplus de matériau fabriqué à la lisière du revêtement. Il est sectionné avant que les différentes pièces de revêtement soient jointes ou égalisé à la lisière.

Séparation
Ségrégation de deux ou plusieurs parties intégrantes d'un mélange en parties constitutives.

Durci au toucher
Voir Sec au toucher.

Décantation
Séparation d'un pigment ou d'un autre ingrédient solide d'un matériau de revêtement lorsque non utilisé pendant un temps.

Teinte/Teinter
Le degré d'une couleur, vert foncé, par exemple. Également le fait de modifier le ton ou le degré d'une couleur en y ajoutant d'autres couleurs en petites quantités.

Fente
Séparation le long du fil, dont la plus grande partie apparaît entre les cernes annuels.

Revêtement intermédiaire
Revêtement structurel, généralement constitué de panneaux de contreplaqué, placé au-dessus des poteaux ou des chevrons d'une structure.

Lustre
Le degré de lustre du film sec d'un matériau de fini.

Revêtement résilient en feuilles
Type de revêtement résilient habituellement fin comparativement à sa longueur et à sa largeur. En outre, il est généralement beaucoup plus long que large.

Durée de conservation
Le laps de temps pendant lequel le fabricant garantit que l'adhésive non ouvert sera utilisable. La date de fabrication figure normalement quelque part sur le conteneur de l'adhésif. Dans la plupart des cas, l'adhésif est utilisable pendant une certaine période après la fin de la période de conservation. Lorsque l'adhésif devient inutilisable, les propriétés de maniabilité sont affectés.

Gomme-laque
Fini produit par un mélange d'alcool et de résines sécrétées par la cochenille à laque. Prend une belle couleur ambrée, peut devenir collant en cas de forte humidité et ne possède pas l'importante résistance à l'abrasion de finis plus modernes. Généralement peu coûteux, ce fini peut garder les traces d'eau, mais est simple à utiliser.

Bouvetage des côtés
Dans les revêtements à planches et à bandes avec languette et rainure, les morceaux individuelle ont une languette crénelée d'un côté et une rainure crénelée de l'autre côté, de sorte que lorsque les bandes ou les planches individuelles sont placées côte à côte, la languette d'un morceau rentre dans la rainure d'un autre morceau. Voir Bouvetage de bout et Languette et rainure.

Peau
Film d'un matériau de fini oxydé ou polymérisé qui se forme à la surface pendant qu'il se trouve dans un conteneur ou un réservoir.

Lamelles
Composants ou filets individuels maintenus ensemble par un câble pour former un carré ou un carreau de revêtement de parquet.

Dormant
Autre nom de chape.

Faux-plancher construit avec des dormants
Faux-plancher en bois posé au-dessus ou sur un faux-plancher en béton existant au niveau ou en-dessous du sol sans espace d'air bien ventilé de 45,7 cm (18 po).

Revêtement de sol antidérapant
Produits en feuilles ou en carreaux dotés de particules antidérapantes dynamiques qui fournissent une traction supplémentaire dans les environnements secs.

Languette à glisser
Clavette ou petite bande de bois ou de plastique utilisée pour inverser ou modifier le sens de l'installation d'un revêtement de bandes avec languette et rainure standard.

Test d'affaissement
Un moule conique est rempli de béton, en trois couches. Après chaque couche, le béton est tassé 25 fois avec une baguette. Le béton est égalisé en haut du moule et le moule, retiré. L'affaissement est représenté par l'espace entre une tige posée en travers du haut du moule et le béton moulé. ASTM C 143.

Affaissement
Mesure de la consistance du béton en centimètres/en pouces. La distance d'affaissement du béton par rapport à sa forme moulée originale de 30,4 cm (12 po).

Bois tendres
Terme générique utilisé pour décrire le bois débité produit à partir du bois d'arbres à aiguilles et/ou à cônes (conifères).

Panneau solide Groupe 1
Désignation de certaines espèces en fonction de la densité, de la force et de la dureté.

Carreau de vinyle solide
Revêtement en carreaux résilient constitué d'un liant, de charges et de pigments composés à l'aide des stabilisants et des additifs adéquats. Le liant est constitué de polymères et/ou de copolymères de chlorure de vinyle, d'autres résines modifiantes et de plastifiants qui constituent au moins 34 %, au poids, du carreau fini. Les polymères et copolymères de chlorure de vinyle constituent au moins 60 % du poids du liant. Le carreau répond aux exigences de la Standard Specification for Solid Vinyl Floor Tile (Caractéristique standard pour le carreau de sol en vinyle solide) F 1700 de l'ASTM.

Caractéristiques
Choix détaillés de l'architecte, couvrant tous les matériaux et les méthodes de travail à utiliser dans le cadre de l'érection d'un bâtiment. Prévoit généralement les types de matériau, les sources et mentionne souvent la méthode d'application ou d'installation.

Fissure
Séparation de la fibre du bois qui sont parallèles au veinage.

Spray Shield
Disponible sous forme de liquide dans des bouteilles d'un gallon. Matériau de maintenance spécifiquement formulé pour entretenir le lustre des revêtements Armstrong Impregnated sans fini PermionMD (série HartWood) installés pour les applications commerciales. Appliqué par vaporisation et polissage avec une polisseuse commerciale résistante.

Spray Tone
Matériau de reconditionnement destiné à enrichir la couleur et à sceller les revêtements en bois franc Armstrong sans fini PermionMD.

Lustrage par vaporisation
Application et lustrage d'une encaustique diluée ou d'un composé de lustrage par vaporisation spécialement formulé. Cette méthode est particulièrement utile dans les zones à circulation intense. Le liquide est vaporisé sur le revêtement de sol, puis immédiatement lustré avec une machine jusqu’à ce qu’il soit sec. Cela contribue à limiter la nécessité de décaper en protégeant la couche de base du poli. Pour empêcher la brosse ou le tampon d'entrer en contact avec le matériau de revêtement, il convient de ne vaporiser le lustrage que sur des sols propres avec suffisamment de poli (trois à cinq couches).

Taux d’étalement
Niveau de revêtement que l'on peut attendre d'une certaine quantité d'adhésif lorsqu'il est étalé à l'aide de la truelle recommandée.

Bois de printemps
Portion d'un cerne qui se forme lors des premières étapes de la croissance.

Bordure carrée
Revêtement non pourvu d'une languette et d'une rainure. Peut également faire référence au revêtement en bandes à bordures carrés dont le clouage est exposé lors de l'installation.

Carré
Unité de revêtement de parquet, généralement composées du même nombre de lames.

Stabilisant
Produit chimique développé pour conférer une stabilité à la lumière et à la chaleur aux plastiques pour éviter qu'ils ne commencent à se décolorer lorsqu'ils sont exposés à un éclairage et à une chaleur normalement attendus dans des domaines d'application spécifique.

Résistance aux réactifs et aux teintures
Le linoléum résiste généralement aux acides dilués, aux huiles, aux graisses et à la plupart des solvants organiques courants. Toutefois, il est susceptible de s'endommager à la suite d'une exposition prolongée aux alcalins (basiques). Les vinyles résistent généralement aux alcalins, aux acides, aux alcools, aux huiles, aux graisses et aux hydrocarbures aliphatiques. Ils peuvent être assouplis par les cétones, les esters et les hydrocarbures aromatiques et chlorés. Si un produit chimique particulier ou une substance particulière sont présents dans l'environnement, des tests adéquats doivent être effectués à l'avance sur le matériau de revêtement de sol pour garantir qu'ils sont pertinents pour ces applications. Sur les sols pour lesquels le poli est recommandé, des tests doivent être effectués sur des échantillons polis. Une encaustique commerciale de qualité fournit une bonne protection contre la plupart des teintures et des réactifs.

Teinture
Fait de changer la couleur du bois sans en altérer la texture ou les marques, par l'application de liquides transparents ou semi-transparents fabriqués à partir de colorants, de pigments finement divisés ou de produits chimiques.

Nez de marche
Moulure créée dans le but de tailler un palier d'escalier ou le bord d'une pièce ouverte qui jouxte un espace situé à un niveau inférieur. Un des côtés possède un nez arrondi. Disponible préfini à l'uréthane pour s'harmoniser avec le sol, ou brut.

Contremarche d'escalier
Panneau vertical situé sous le plan de marche d'un escalier.

Plan de marche
Panneau horizontal qui forme la partie d'un escalier sur laquelle on marche.

Revêtement dissipateur d'électricité statique
Revêtement contrôlant l'électricité statique largement utilisé dans le secteur de l'électronique afin de prévenir les dommages causés aux composants sensibles. Également désigné sous l'appellation revêtement antistatique.

Résistance à l'indentation des charges statiques
Capacité à résister à ou à se remettre de l'exposition à une petite indentation à charge élevée, causée par exemple par un lit d'hôpital, un pied de table, un pied de chaise, un talon aiguille, etc. La résistance à l'indentation des charges statiques dépend largement de la construction du produit, de la présence et du type d'endos, du gaufrage et du motif de la surface (ce qui peut contribuer à masquer l'indentation).

Charge statique
Une charge statique est une charge qui reste en position stationnaire pendant de longues périodes. Les valeurs limites des charges statiques ont été établies pour faciliter la sélection et la protection des revêtements résilients qui doivent être utilisés dans des conditions de ce genre, et ces valeurs sont mentionnées sur la page de chaque produit. Voir aussi Charge d'impact et Charge roulante.

CTS
La Classe de Transmission Sonore (CTS) est l'échelle de transmission des sons dans l'air. La CTS de la structure du sol/du plafond (ou du mur) est la mesure de la différence en décibels entre l'énergie sonore aérienne qui frappe un côté de la structure et l'énergie sonore qui rayonne dans un espace récepteur de l'autre côté. Les valeurs CTS typiques de la structure du sol/du plafond sont comprises entre 25 et 35 pour les constructions résidentielles légères destinées à une seule famille, et jusqu'à entre 50 et 60 pour les constructions commerciales.

Les spécifications sur la transmission des bruits d'impact pour les planchers et plafonds sont généralement rédigées sous la forme d'indice d’isolement aux bruits d’impact (IIC), ASTM E 492, qui mesure la transmission des bruits d'impact par les planchers et plafonds à l'aide d'une machine à impacts. Armstrong pense que les mérites relatifs des systèmes du sol/du plafond ne sont pas toujours reflétés par les indices IIC. Les produits de revêtements de sol résilients n'atténueront pas les bruits réverbérants provenant de sources comme les machines à écrire, les téléphones et les conversations. Les revêtements de sol résilients, ainsi que les autres matériaux de revêtement, ont peu d'effet sur la transmission aérienne du son entre les pièces adjacentes. Ainsi, les matériaux de revêtements de sol ne réduisent pas de façon importante l'indice de transmission du son (ITS), qui est une mesure de la perte des transmissions aérienne du son du plancher et du plafond ou des cloisons.

Stries
Voir Stries minérales.

Revêtement de bandes
Panneaux solides ou travaillés de moins 7,6 cm (3 po) de large, généralement posés en rangées parallèles. Les bandes ont les bouts et les côtés bouvetés (avec languette et rainure).

Décapage
Retrait d'une ancienne encaustique à l'aide d'un détergent puissant, généralement très alcalin, et de procédures de récurage. Le sol est décapé par petits bouts, chaque segment étant abondamment rincé avant le passage au segment suivant. Le décapage (et la nécessaire réapplication de poli) est une procédure d'entretien du sol très agressive et ne doit être réalisé qu'en cas d'absolue nécessité.

Colombage
Une des séries d'éléments de structure en bois mince utilisés comme éléments de support dans les murs et les cloisons.

STURD-I-FLOOR
Panneau à coefficient de performance conçu spécialement comme une combinaison d'un faux-plancher et d'une sous-couche. Le contreplaqué ou les panneaux à lamelles orientées (OSB) en sont les types les plus courants.

Colombages
Petites poutres verticales (généralement 5,1 cm x 10,1 cm [2 po x 4 po] ou 5,1 cm x 15,2 cm [2 po x 6 po]) utilisées dans les cloisons et les murs à ossature auxquelles sont cloués les revêtements et les supports d'enduit.

Sous-traitant
Entreprise qui fournit un certain nombre des pièces requises dans un projet de construction à l'entrepreneur principal. Il rend compte à l'entrepreneur principal, dont il reçoit ses instructions et par qui il est payé une fois le travail accompli. Dans le cadre de la pose de revêtements, détaillant ou parqueteur qui fournit les matériaux et/ou procède à la pose de ces matériaux pour les sols, les murs, la surface des plans de travail dans un projet de construction.

Combinaison faux-plancher/sous-couche
Substrat de sol qui doit satisfaire à des exigences structurelles et avoir une surface lisse compatible avec la pose de revêtements.

Faux-plancher
Sol posé comme base pour la sous-couche, le revêtement résilient ou un autre revêtement fini.

Substrat
Surface lisse utilisée sous le revêtement de sol, comme le béton, la sous-couche ou un revêtement résilient existant.

Bois d'été
Portion d'un cerne qui se forme lors des dernières étapes de la croissance.

Séchage en surface
Lorsqu'un revêtement sèche sur le dessus, mais reste relativement souple en profondeur, on dit qu'il sèche en surface.

Tension de surface
L'attraction moléculaire inhérente aux liquides qui provoque la réduction de leur zone de surface et leur fait développer des propriétés ressemblant à celles d'une membrane élastique étirée.

Surface
Limite extérieure de toute substance.

Suspendu
Un sol suspendu est doté d'un espace d'air bien ventilé de 45,7 cm (18 po) au minimum en-dessous. Également désigné sous l'appellation Au-dessus du niveau du sol.

Fini suédois
Vernis de conversion durcissant à l'acide qui résiste fortement à la teinture, à l'eau et aux taches. Prend une légère couleur ambrée, mais, au cours du durcissement, peut libérer des vapeurs nuisibles pour les plantes et les animaux.

 T

Collant
État d'un film de matériau de fini qui a atteint le point où l'on peut toucher la surface légèrement sans sensation d'adhésivité.

Chiffon de dépoussiérage
Utilisé pour retirer la poussière après le sablage ou le triage. Peut être utilisé sec ou avec un liquide approprié compatible avec le fini à utiliser.

Télégraphié
Lorsque les irrégularités, les imperfections ou les motifs d'un substrat sont visiblement transmises à travers le revêtement.

Résistance à la traction
Capacité d'un film à résister à des tensions occasionnées par la traction.

Terrazzo
Type de revêtement en mosaïque constitué par l'encastrement de petits morceaux de marbre, de granite, de verre ou d'onyx dans un mortier fraîchement coulé. La surface est généralement durcie, rectifiée et polie.

Conductivité thermique
Quantité d'énergie thermique véhiculée à travers un sol. Il existe plusieurs matériaux de revêtement résilient dont les diverses caractéristiques ont une incidence sur la conductance de leur énergie thermique jusqu'à la surface supérieure. Avec les méthodes de chauffage par rayonnement (qui impliquent, contrairement aux radiateurs conventionnels, la pose de tuyaux dans le faux-plancher en béton, le passage d'eau chaude ou de vapeur dans les tuyaux et le chauffage de l'espace par l'émission de températures chaudes à travers le sol et dans l'espace), la conductivité thermique des sols n'est pas trop problématique (même avec les parties les plus épaisses du carreau en liège), mais la résistance à l'indentation du sol résilient peut être réduite si le système de chauffage libère des températures trop élevées. Avec le chauffage périmétrique, qui chauffe un espace par le biais d'une installation de tuyaux dans les murs ou le plafond, les matériaux des murs et du plafond peuvent être affectés si les températures sont trop élevées.

Thermoplastique
Propriété d'un matériau qui se ramollit lorsqu'il est chauffé et qui durcit en refroidissant.

Épaisseur du film
Consistance de l'objet de travail après que le film du matériau de fini a complètement séché.

Seuil
Moulure conçue dans le but d'effectuer une installation autour ou à côté des rails d'une porte en verre coulissante, d'une cheminée, d'une moquette, d'un carreau de céramique et d'autres objets afin d'assurer un espace d'expansion adéquat à côté des sols en bois franc Armstrong et d'obtenir une bonne transition. Le seuil fait 5,1 cm (2 po) de large et 198,1 cm (78 po) de long. Il est préfini en uréthane pour s'harmoniser avec le sol. Il est également disponible brut.

Revêtement résilient en carreaux
Morceau plat et fin de matériau résilient (liège, linoléum, vinyle solide ou vinyle composite) qui est utilisé pour couvrir les sols et peut être installé sous forme d'unités individuelles. Les carreaux sont généralement carrés avec des côtés mesurant entre 22,8 et 60,9 cm (de 9 à 24 po). Les plus courants sont des carreaux de 30,4 sur 30,4 cm (12 po sur 12 po). Ils peuvent aussi être rectangulaires, avec des côtés mesurant entre 7,6 et 91,4 cm (de 3 à 36 po).

Teinture
Couleur produite par l'ajout d'une autre couleur à la base à teinter ou teinture blanche. Le fait d'ajouter la couleur au matériau blanc est défini par l'appellation de teinture.

Dioxyde de titane (TiO2)
Pigment blanc utilisé dans les peintures et les émaux en premier lieu pour augmenter le pouvoir couvrant et apporter une plus grande brillance. Sa gravité est de 3,9 et son taux d'absorption des huiles est généralement compris entre 20 et 26. La particule est généralement très petite.

Moulure en T
Moulure conçue dans le but d'obtenir un espace d'expansion de jusqu'à 1,27 cm (1/2 po) entre deux sols de bois franc Armstrong différents ou des sols durs de la même épaisseur, ou en tant qu'espace d'expansion interne pour les grands pans. Il fait 0,95 cm (3/8 po) d'épaisseur, 5,1 cm (2 po) de large et 198,1 cm (78 po) de long. Il est préfini en uréthane pour s'harmoniser avec le sol, mais est aussi disponible brut.

Languette et rainure
Dans les revêtements en bandes, en planches et en parquet, il y a une languette fraisée sur une bordure et une rainure découpée sur l'autre bordure. Lors de l'installation du revêtement, la languette de chaque bande ou unité est engagée dans la rainure de la bande ou de l'unité adjacente. Voir Bouvetage de bout et bouvetage des côtés.

Teinture/Jaunissement dus à la circulation
Jaunissement causé par l'interaction chimique des antioxydants appliqués sur les semelles des chaussures en caoutchouc et des plastifiants contenus dans le vinyle. Généralement, plus il y a de plastifiant, plus la teinture est importante, sauf dans le cas de l'utilisation de plastifiants non tachant très chers.

Résistance à l'usure causée par la circulation et durabilité
La durabilité de produits de revêtement liée à la résistance à l'usure causée par la circulation prend un grand nombre de facteurs en considération. La résistance à l'abrasion, la résistance au gougeage, aux perforations, aux coupures et aux impacts, les charges roulantes et glissantes (dynamiques) et les charges stationnaires (statiques) ont une incidence sur la durée de vie du sol. Pour déterminer la durabilité relative des produits de revêtement commerciaux Armstrong, les facteurs ci-dessus sont mesurés par rapport à la performance connue d'autres sols résilients Armstrong utilisés dans les applications commerciales depuis plusieurs années.

Bande de transition
Normalement, bande en plastique, en bois ou en métal qui assure une transition douce entre un morceau de revêtement situé à une certaine hauteur et un morceau situé à un niveau inférieur, par exemple, entre de la moquette et du vinyle.

Garniture
Matériaux de fini dans un bâtiment sur le sol des pièces (plinthe, sabot et quart de rond, par exemple).

Remplissage à la truelle
Méthode de remplissage de tout un plancher ou d'une grande superficie.

Truelle
Outil manuel avec des encoches utilisées pour étaler les adhésifs sur le substrat. Il est recommandé d'utiliser une truelle avec des encoches qui puissent laisser des crêtes d'adhésif d'une taille qui garantira un contact total avec le revêtement posé.

Ferme
a.) Cadre reposant de chaque côté sur un portant et utilisé pour soutenir un toit ou une autre charge. b.) Système de solive pour sol solide ou usiné.

Phosphate trisodique
Phosphate trisodique couramment utilisé pour éliminer les contaminants de surface des revêtements.

Tunnels
Lorsque l'adhérence n'est pas totale et qu'elle provoque le relâchement du substrat et que des déformations en forme de tunnels apparaissent au niveau de longues portions du revêtement, généralement au-dessus des joints de la sous-couche. Les tunnels sont généralement causés par un déplacement des joints de la sous-couche, lui-même provoqué par l'augmentation de l'humidité, et sont parfois combinés à un gonflement du produit.

 U

Polisseuse ultra-haute vitesse
Polisseuse habituellement à disque unique qui fonctionne de 1 100 à 2 000 tr/min et plus. Elle permet un lustrage et un brunissage rapides, ce qui réduit les coûts de main-d'œuvre. Seul un personnel qualifié doit l’utiliser. Elle ne s’utilise que sur des revêtements de sols prénettoyés avec suffisamment de poli (trois à cinq couches) pour empêcher la brosse ou le tampon d’entrer en contact avec la surface réelle du revêtement.

Ultraviolet
Rayon lumineux au-delà du violet du spectre visible. Ce type de rayons a un effet chimique sur le film sec des matériaux de fini. La lumière ultraviolette est couramment utilisée pour durcir les finis à l'usine pour les revêtements préfinis. Elle est également à l'origine de l'éclaircissement ou de l'assombrissement des bois. Voir Changement de couleur.

Sous-couches
Couches appliquées avant la couche de fini ou la couche finale.

Entamement
Procédure qui supprime la quantité appropriée de garniture autour des portes et des passages, permettant ainsi au parquet flottant de passer librement en-dessous.

Sous-couche
Matériau placé sous le revêtement résilient pour fournir une surface d'installation adéquate.

Brut
Produit sur lequel doit être appliqué(e) une teinture et/ou un fini après la pose.

Uréthane
Structure chimique synthétique formée par l'une des trois réactions chimiques spécifiques. Voir Polyuréthane.

Polyuréthane séché sous ultraviolet
Type spécial de polyuréthane que l'on fait sécher en le soumettant à une quantité spécifiquement dosée de radiations sous forme de lumière ultraviolette. Voir Polyuréthane et Ultraviolet.

 V

Joint en V
Voir Bordure biseautée.

Pare-vapeur
a.) Matériau, comme l'aluminium, un film plastique ou du papier spécialement enduit, très résistant au déplacement de vapeur, utilisé pour contrôler la condensation ou empêcher la migration de l'humidité. b.) Tout matériel utilisé pour arrêter la migration de la vapeur à travers les murs, les sols ou les plafonds.

Vernis
Fini qui contient des huiles naturelles ou synthétiques raffinées par ébullition et cuisson, et auquel sont ajoutés des siccatifs. Le séchage prend du temps, mais peut être accéléré par un apport de chaleur. Lorsqu'il est utilisé comme scellant, il est souvent bruni à l'aide d'une polisseuse et de tampons, dont la friction accélère le processus de séchage. Prend une belle couleur d'ambre, est légèrement résistant aux taches, mais peut facilement être égratigné quand il est neuf en raison de la lenteur du séchage.

Carreau en amiante vinylique
Forme obsolète de carreau résilient composé de liants en plastique vinylique, de fibres d'amiante chrysotile, de charges minérales et de pigments.

Carreau en vinyle composite
Revêtement en carreaux résilients constitué d'un liant, de charges et de pigments agglomérés à l'aide des stabilisants et des additifs adéquats. Le liant est constitué de polymères et/ou de copolymères de chlorure de vinyle, d'autres résines modifiantes et de plastifiants. Le carreau répond aux exigences de la Standard Specification for Vinyl Composition Floor Tile (Caractéristique standard pour le carreau de sol en vinyle composite) F 1066 de l'ASTM.

Résine de vinyle
Polychlorure de vinyle (PVC) qui a été polymérisé à partir d'un monomère de chlorure de vinyle dans une forme poudreuse pour être mélangé avec d'autres ingrédients dans le but de former du vinyle rigide (comme celui que l'on trouve dans les revêtements pour les maisons, les conduites en PVC, les cartes de crédit, etc.) ou du vinyle plastifié (comme celui que l'on trouve dans les rideaux de douche, les toiles de piscine et, bien sûr, les sols!).

Viscosité
Propriété des fluides, liquides ou gazeux, qui peut être brièvement décrite comme causant une résistance aux flux. La viscosité est la mesure des effets combinés de la cohésion et de l'adhésion. Il s'agit de l'une des plus importantes propriétés physiques d'une huile, d'un vernis ou d'une laque. On mesure généralement la viscosité avec le viscosimètre à bulle GardnerHoldt.

 W

Tapis d’entrée
Un morceau de matériau placé à l’entrée d’un édifice pour enlever les saletés des semelles de chaussures. Les bons tapis doivent également emprisonner la saleté pour qu’elle ne soit pas ramassée à nouveau par les personnes suivantes. Généralement, les tapis doivent être au moins aussi larges que le seuil de porte et faire entre 2,4 m et 3,6 m (8 pi et 12 pi) de long.

Déformation
Terme générique décrivant la distorsion d'un morceau de bois à partir d'un vrai plan.

Rapport eau/ciment
Rapport au poids entre l'eau et le ciment. Seule une petite quantité d'eau est nécessaire pour l'hydratation, et le reste est utilisé pour faire en sorte que le béton puisse être travaillé plus facilement. La proportion eau/ciment contrôle les caractéristiques de la pâte et, en fin de compte, du béton. Il faut prendre en compte la présence d'eau dans l'agrégat lorsque l'on ajoute de l'eau au béton.

Uréthane à base d'eau
Uréthane hydrique qui est complètement durci et qui sèche par évaporation de l'eau. Voir Polyuréthane.

Finis à base d'eau, hydriques
Les finis qui entrent dans cette vaste catégorie ont en commun le fait que les solides sont suspendus dans l'eau qui est utilisée comme solvant. Fini clair et incolore disponible sous forme de monocomposant, réticulée ou de bicomposant. Les produits qui contiennent un agent de réticulation (catalyseur) peuvent avoir une résistance accrue aux taches et à l'abrasion. Facile à appliquer, odeur peu prononcée et bonne résistance à la teinture, mais peut faire lever le fil lors de l'application de la première et de la deuxième couches. Séchage rapide et application facile de plusieurs couches.

Cire
Couche protectrice temporaire similaire au poli, mais de composition plus douce. Doit être polie pour avoir un maximum de brillance.

Couche d'usure
Portion de revêtement résilient qui contient ou protège le motif et la conception hors finis temporaires ou couches d'entretien.

Usure
Détérioration causée par l'utilisation. Diminution due à l'accumulation des abrasions, des gougeages, des égratignures et des éraflures infligées à l'épaisseur du revêtement.

Chiffon de nettoyage
Agent de nettoyage qui ne contient pas d'eau destiné à nettoyer les surfaces de revêtement Armstrong et à éliminer l'adhésif pour revêtement des outils. Appliqué avec un chiffon ou un balai-éponge.

Teintures au chiffon
Teintures, généralement pigmentées, qui sont appliquées puis essuyées avec un chiffon pour retirer le surplus.

Outil à brosser
Méthode servant à conférer une texture artificielle ou une apparence délavée à la surface d'un revêtement en bois franc.

Bouche-pores
Voir Mastic.

Temps de travail
Dans le cadre de l'installation d'un revêtement en feuilles, quantité de temps admissible allant de la pose du revêtement à la finalisation du découpage et de l'ajustement. Dans le cadre de la pose d'un carreau, quantité de temps allant du moment où l'adhésif est appliqué au moment où le carreau ne colle plus. La température, l'humidité et la porosité du faux-plancher ont une incidence sur le temps de travail.

 X

Il n'y a pas de termes commençant par X

 Y

Il n'y a pas de termes commençant par Y

 Z

Il n'y a pas de termes commençant par Z